Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Programmes de formation des apprentis inscrits, 2013

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2015-10-26

En 2013, les provinces et les territoires ont déclaré 469 680 inscriptions à des programmes d'apprentissage au Canada. Parmi ces inscriptions, plus des trois quarts représentaient des apprentis qui continuaient leur programme de l'année précédente (déjà inscrits), environ un cinquième étaient de nouvelles inscriptions en 2013, et le reste était des apprentis réintégrés dans un métier particulier cette année-là.

La majorité des inscriptions (77,3 %) visaient des programmes d'apprentissage dont le métier associé comportait la désignation Sceau rouge au niveau du Canada. De plus, 6 inscriptions sur 10 correspondaient à des apprentis déjà inscrits dans des métiers portant la désignation Sceau rouge. Environ 15 % étaient de nouvelles inscriptions dans des métiers désignés Sceau rouge, et 1,5 % étaient des réintégrations, c'est-à-dire des apprentis qui avaient quitté un programme d'apprentissage au cours d'une année antérieure et qui revenaient au même programme au cours de la période de référence visée.

En comparaison, 22,7 % de toutes les inscriptions visaient des métiers ne comportant pas la désignation Sceau rouge. Parmi ces inscriptions, 17,2 % étaient des apprentis qui étaient déjà inscrits au programme d'apprentissage l'année précédente, tandis que 5,4 % étaient de nouvelles inscriptions en 2013.

Plus de 85 % des personnes inscrites étaient des hommes, tandis qu'un peu plus de 14 % étaient des femmes. Dans certains métiers, les hommes constituaient près de la totalité des inscriptions du groupe de métiers; par exemple, dans les métiers de la réfrigération et de la climatisation, 99,1 % de l'ensemble des apprentis étaient des hommes. Par contre, les femmes constituaient 89,4 % des apprentis inscrits dans les métiers de la coiffure et de l'esthétique.

En 2013, quatre groupes de métiers, soit les électriciens, les charpentiers, les plombiers, tuyauteurs et monteurs de conduites de vapeur ainsi que les techniciens en entretien d'automobiles, étaient les choix les plus courants chez les hommes. Ensemble, ces quatre groupes représentaient un peu plus que la moitié de tous les hommes inscrits.

En 2013, 7 femmes sur 10 (70,9 %) se retrouvaient dans quatre des grands groupes de métiers : les coiffeurs et esthéticiens, les agents de soutien aux utilisateurs, les services alimentaires ainsi que les éducateurs et aides-éducateurs de la petite enfance. Les deux premiers groupes représentaient près de la moitié des femmes inscrites (47,4 %).

Un peu plus de 65 000 certificats ont été décernés à des apprentis et à des travailleurs qualifiés en 2013. Plus de 7 certificats sur 10 ont été décernés à des apprentis. En comparaison, 27,8 % des certificats ont été décernés à des ouvriers qualifiés.

Près de 23 000 certificats remis en 2013 portaient le Sceau rouge.

Les 10 métiers désignés Sceau rouge ayant le nombre le plus élevé d'inscriptions représentaient la moitié de toutes les inscriptions en 2013. De ces 10 principaux métiers désignés Sceau rouge, les métiers d'électriciens en construction et de charpentiers représentaient plus de 20 % des inscriptions totales.





  Note aux lecteurs

Contexte des données

Les provinces et les territoires, qui fournissent les données pour la présente diffusion, peuvent apporter des modifications opérationnelles et administratives à la formation et à la certification des métiers dans leurs secteurs de compétence. Des modifications apportées dans chaque province et territoire depuis 1991 influent ainsi sur les comparaisons historiques. Pour la période de référence 2013 tout particulièrement, ces modifications ont eu une grande incidence sur toutes les données recueillies par l'enquête, y compris le nombre d'inscriptions, la participation aux programmes d'apprentissage désignés ou non Sceau rouge et les certificats décernés. Les données doivent être interprétées dans le contexte de ces modifications administratives et opérationnelles. Pour obtenir plus d'information sur les modifications apportées par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, consultez le Guide pour le Système d'information sur les apprentis inscrits.

Métiers désignés

Les 13 provinces et territoires déterminent les métiers qui peuvent faire l'objet d'un apprentissage ou d'une certification au sein de leur instance respective. On parle alors de métiers désignés. Les instances déterminent également les métiers désignés qui requièrent la réussite d'un examen d'évaluation des compétences pour travailler sans supervision dans le métier. Il y a d'importantes variations entre les instances quant à la nature des métiers qui peuvent faire l'objet d'un apprentissage ou d'une certification. Ce communiqué ne présente que les métiers qui ont été désignés dans au moins une province ou un territoire.

Les apprentis inscrits sont des personnes qui suivent un programme de formation de travail supervisé dans un métier d'apprentissage désigné dans leur instance provinciale ou territoriale. Pour suivre la formation, l'apprenti doit être inscrit auprès d'un corps administratif approprié (généralement un ministère de l'Éducation ou du Travail ou un organisme de réglementation de l'industrie propre au métier désigné).

Les ouvriers qualifiés sont des personnes qui ont travaillé dans un métier donné pendant un certain nombre d'années, sans avoir nécessairement été un apprenti, et qui ont choisi de passer l'examen d'évaluation des compétences requises dans leur métier.

Inscriptions

Le nombre total d'inscriptions dans les programmes d'apprentissage est le total de toutes les inscriptions qui sont survenues durant la période visée (du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013) au sein des 13 instances.

Nombre total d'inscriptions : personnes déjà inscrites, nouvelles inscriptions et réintégrations.

Déjà inscrits : nombre d'apprentis de l'année précédente qui sont toujours inscrits.

Nouvelles inscriptions : nouveaux inscrits à un programme d'apprentissage durant la période de 12 mois visée.

Réintégrations : inscriptions de personnes qui avaient abandonné un programme d'apprentissage dans un métier donné au cours d'une année antérieure et qui se sont inscrites de nouveau au même programme d'apprentissage durant la période visée.

Programmes du Sceau rouge et autres programmes sans la mention Sceau rouge

Le programme du Sceau rouge établit des normes communes pour évaluer les compétences des personnes de métier partout au Canada, dans des métiers auxquels on a attribué l'appellation de métiers « Sceau rouge ». Les personnes de métiers qui répondent aux normes du Sceau rouge, après avoir réussi l'examen, reçoivent la mention Sceau rouge sur leur certificat de métier de leur province ou territoire.

Les métiers sans le Sceau rouge ne sont pas soumis aux normes interprovinciales. Plusieurs de ces métiers n'exigent pas de passer un examen pour travailler dans le métier.

Certification

Dans certaines instances les certificats sont décernés aux apprentis inscrits qui ont effectué et terminé les heures de formation en cours d'emploi avec supervision, et dans toutes les instances, les certificats sont décernés aux apprentis et aux ouvriers qualifiés qui ont passé un examen d'évaluation des compétences pour leur métier.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@canada.ca).

Date de modification :