Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Les jeunes Canadiens fournissant des soins, 2012

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2014-09-24

En 2012, 1,9 million (27 %) de jeunes Canadiens de 15 à 29 ans ont fourni une forme quelconque de soins à un membre de la famille ou à un ami ayant un problème de santé de longue durée, une incapacité ou des problèmes liés au vieillissement.

Les données de l'Enquête sociale générale de 2012 montrent que ce sont les grands-parents malades qui étaient le plus souvent les bénéficiaires de l'aide des jeunes aidants : 4 jeunes aidants sur 10 ont déclaré avoir aidé surtout un de leurs grands-parents au cours de l'année précédente. Venaient ensuite les parents, 27 % des jeunes aidants ayant veillé aux besoins de leur mère ou de leur père.

Fournir des soins était plus fréquent chez les jeunes femmes, 31 % des femmes de moins de 30 ans ayant fourni des soins, comparativement à 24 % des jeunes hommes.

Dans l'ensemble, les jeunes aidants consacraient généralement environ trois heures par semaine à fournir des soins à un membre de la famille ou à un ami. Le plus souvent, cette aide consistait à préparer des repas et à faire du ménage (66 %), à transporter la personne pour lui permettre d'aller à des rendez-vous ou de faire des courses (66 %) ainsi qu'à entretenir la maison ou à effectuer des travaux extérieurs (60 %).

Les responsabilités d'aidant avaient parfois des conséquences défavorables sur les études et le travail; un jeune aidant sur cinq inscrits à l'école a déclaré qu'il avait présenté des travaux en retard, manqué des cours, eu moins de temps pour étudier, éprouvé des difficultés de concentration ou vécu d'autres effets indésirables concernant ses études. Quant aux jeunes aidants ayant un emploi rémunéré ou travaillant à leur compte, 36 % ont déclaré être arrivés au travail en retard ou avoir dû partir tôt ou s'absenter durant la journée en raison de leurs responsabilités d'aidant.

  Note aux lecteurs

Le document analytique « Les jeunes Canadiens fournissant des soins », fondé sur les données de l'Enquête sociale générale de 2012 sur les soins donnés et reçus, présente le nombre de jeunes aidants au Canada et décrit leurs caractéristiques, ainsi que le lien entre l'aidant et le bénéficiaire de soins, les types d'aide fournis, le nombre d'heures consacrées aux soins et l'incidence des responsabilités d'aidant sur les jeunes fournissant des soins.

Le document analytique « Les jeunes Canadiens fournissant des soins », diffusé dans la publication Mettre l'accent sur les Canadiens : résultats de l'Enquête sociale générale (Numéro au catalogue89-652-X), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

D'autres produits analytiques connexes sur les soins donnés et reçus sont également disponibles : « Les Canadiens dont les besoins en soins à domicile sont non comblés », « Les bénéficiaires de soins à domicile », « Être aidant familial : quelles sont les conséquences? » et « Portrait des aidants familiaux, 2012 ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@canada.ca).

Date de modification :