Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes, 1992 à 2012

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2013-06-20

Les ventes des fabricants dans les industries automobiles ont augmenté de 19,1 % en 2012 pour atteindre 82,6 milliards de dollars courants. Il s'agissait de la troisième hausse annuelle consécutive des ventes pour ce secteur.

Au total, de 2009 à 2012, les ventes ont augmenté de 54,4 %. L'augmentation a été entraînée par les hausses en volumes, les prix des produits industriels dans la fabrication de véhicules automobiles ayant diminué depuis 2002. Au premier trimestre de 2013, une baisse des ventes en janvier a été partiellement compensée par des hausses en février et en mars.

Dans l'ensemble, les ventes des fabricants dans les industries automobiles ont atteint un sommet de 111,6 milliards de dollars courants en 1999, avant de diminuer entre 2000 et 2007. Cette tendance à la baisse a culminé, des diminutions annuelles inégalées de 23,6 % en 2008 et de 25,7 % en 2009 ayant été enregistrées. Malgré la reprise récente, les ventes restent en deçà des niveaux d'avant la récession.

Les exportations et les importations de véhicules automobiles et de leurs pièces ont aussi augmenté depuis 2009. Les exportations ont progressé de 14,9 % en 2012 pour s'établir à 68,5 milliards de dollars, ce qui a porté la hausse cumulative des exportations de 2009 à 2012 à 54,9 %. Les importations ont augmenté de 11,7 % en 2012 pour se chiffrer à 82,8 milliards de dollars. De 2009 à 2012, la hausse cumulative des importations a été de 42,4 %.

Bien que les ventes, les exportations et les importations aient augmenté depuis 2009, les industries automobiles n'ont pas récupéré tous les emplois perdus lors de la plus récente récession. De 2009 à 2012, 5 900 emplois ont été créés dans les industries automobiles, et 43 500 emplois ont été perdus de 2007 à 2009. En 2012, les industries automobiles employaient 115 000 personnes au Canada.

Les investissements dans les industries automobiles ont par ailleurs diminué de façon considérable de 2007 à 2011, avant de connaître une hausse en 2012. Les dépenses d'immobilisations en construction et en matériel et outillage dans les industries automobiles sont passées d'un sommet de 4,2 milliards de dollars en 2007 à un creux de 1,5 milliard de dollars en 2011. La baisse a été plus prononcée dans la fabrication de véhicules automobiles que dans la fabrication de pièces pour véhicules automobiles.

En 2012, les dépenses d'immobilisations ont augmenté de 7,1 % pour se chiffrer à 1,6 milliard de dollars. Malgré cette augmentation, les dépenses d'immobilisations en 2012 étaient de 62 % inférieures au niveau d'avant la récession en 2007.

  Note aux lecteurs

Le présent article fait état des développements récents dans les industries automobiles canadiennes. Aux fins de cette étude, les industries automobiles font référence aux industries de la fabrication de véhicules automobiles, de la fabrication de pièces pour véhicules automobiles et de la fabrication de carrosseries et de remorques de véhicules automobiles.

L'étude intitulée « Tendances récentes au sein des industries automobiles canadiennes », qui fait partie de la série Aperçus économiques (Numéro au catalogue11-626-X), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous sans frais au 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec André Bernard au 613-951-4660, Direction des études analytiques.

Date de modification :