Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Investissements de portefeuille canadiens à l'étranger, 2011

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2013-05-01

Les avoirs canadiens en titres étrangers ont augmenté de 2,6 % pour atteindre 759,0 milliards de dollars à la fin de 2011, à la suite d'une hausse de 14,6 % enregistrée en 2010. Les achats nets de titres étrangers combinés à la dépréciation générale du dollar canadien ont contribué à la croissance observée en 2011, cette dernière ayant été atténuée par des reculs dans la plupart des principaux marchés boursiers mondiaux.

Les actions étrangères ont progressé de 2,3 % pour se chiffrer à 590,7 milliards de dollars à la fin de 2011, celles-ci représentant plus des trois quarts des avoirs canadiens en titres étrangers. Cette proportion était semblable à celle notée en 2010, mais bien plus faible que l'exposition aux marchés boursiers étrangers qui s'élevait à 90 % il y a 10 ans. Les titres d'emprunt étrangers détenus par des investisseurs canadiens ont crû de 3,6 % pour se situer à 168,2 milliards de dollars.

Les investissements de portefeuille canadiens à l'étranger étaient répartis dans 95 pays en 2011. Les cinq principaux pays d'investissement représentaient 75 % des avoirs totaux en titres étrangers. Ces pays étaient les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, la France et l'Australie, ce dernier pays ayant remplacé l'Allemagne comme cinquième pays en importance au chapitre des investissements canadiens.

Les États-Unis sont demeurés au premier rang des pays d'investissement privilégiés par les investisseurs de portefeuille canadiens, étant passés de 54 % en 2010 à 57 % en 2011. Cette augmentation était en grande partie attribuable à une croissance de 10 % des avoirs en actions américaines. Les prix des actions américaines sont demeurés stables en 2011, tandis que les marchés boursiers des autres pays du G7 ont enregistré des baisses.

Graphique 1  Chart 1: Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale - Description et tableau de données
Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale

Chart 1: Avoirs canadiens en titres étrangers, par région géographique principale - Description et tableau de données

Les titres européens représentaient 23 % (172,0 milliards de dollars) des actifs de portefeuille étrangers du Canada en 2011, en baisse par rapport au sommet de 30 % atteint en 2007. La valeur des investissements canadiens dans tous les principaux pays d'Europe était plus faible, sauf au Royaume-Uni, où les avoirs ont progressé de 6,0 % en 2011 pour atteindre 62,1 milliards de dollars. Les actifs de portefeuille canadiens en Italie et en Grèce ont diminué de façon significative dans un contexte d'incertitude continue liée aux marchés de crédit européens.

La troisième région en importance au chapitre des investissements de portefeuille canadiens à l'étranger était l'Asie et l'Océanie. Les avoirs en titres de cette région ont baissé de 2,6 % pour s'établir à 102,8 milliards de dollars en 2011, après avoir dominé la croissance en 2010. La valeur des investissements de portefeuille au Japon, en Corée du Sud, à Taïwan et en Inde ont affiché les plus fortes baisses. Ces baisses ont été modérées par des hausses des avoirs en titres à Hong-Kong, à Singapour et en Chine. Les nouveaux investissements et la dépréciation du dollar canadien ont plus que neutralisé les replis des marchés boursiers dans ces trois pays.

  Note aux lecteurs

Les investissements de portefeuille canadiens à l'étranger réfèrent à une enquête annuelle sur les investisseurs canadiens en valeurs mobilières qui permet de produire une ventilation géographique détaillée des avoirs en titres étrangers et sert de données de référence pour l'établissement des estimations des comptes internationaux. Les titres étrangers comprennent les actions et les titres d'emprunt émis par des non-résidents. Les titres libellés en devises étrangères sont convertis en dollars canadiens en fin d'année. L'enquête recueille de l'information sur les avoirs canadiens en titres étrangers en fin d'exercice, à la valeur marchande et selon le pays de l'émetteur. Dans ce contexte, un investissement de portefeuille peut être considéré comme un investissement réalisé dans le but d'obtenir un revenu de placement ou des gains en capital. Cet investissement exclut l'investissement direct transfrontalier et les avoirs de réserve, qui représentent d'autres composantes des comptes internationaux.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous sans frais au 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Éric Boulay au 613-951-1872 (eric.boulay@statcan.gc.ca), Division des statistiques et des comptes internationaux.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :