Commerce de détail, mai 2012

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sujets connexes

    [an error occurred while processing this directive]

Version PDF

Communiqué précédent

Les ventes au détail ont augmenté de 0,3 % en mai pour s'établir à 38,9 milliards de dollars. Des hausses ont été observées dans 6 des 11 sous-secteurs, lesquels représentent 53 % du commerce de détail. Dans l'ensemble, les ventes au détail ont été relativement stables depuis novembre 2011.

Exprimées en volume, les ventes au détail ont progressé de 0,7 %.

Graphique 1 
Les ventes au détail augmentent en mai
Graphique 1 : Les ventes au détail augmentent en mai

Description du graphique : Les ventes au détail augmentent en mai

Version CSV du graphique

Les recettes des magasins d'alimentation se sont accrues de 1,6 % en mai. Les supermarchés et autres épiceries (+1,8 %) ont enregistré la plus forte hausse des ventes, la première en cinq mois. Les ventes de ce type de magasins ont été relativement stables depuis le début de 2011, les magasins de fournitures de tout genre ayant continué d'augmenter leurs parts du marché de la vente d'aliments.

Les ventes des magasins de fournitures de tout genre ont augmenté de 0,8 %, en partie en raison des ventes plus élevées d'aliments. Une hausse de 0,7 % des ventes des grands magasins n'a pas réussi à contrebalancer la baisse enregistrée en avril. Les ventes des magasins d'autres fournitures de tout genre (+0,8 %) ont progressé pour un septième mois consécutif.

Les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires ont déclaré une hausse de 1,6 % en mai. Les ventes plus élevées des magasins de vêtements ont été à l'origine de la majeure partie de l'augmentation, en hausse pour une septième fois en huit mois.

Les ventes des magasins d'articles de sports, d'articles de passe-temps, d'articles de musique et de livres ont augmenté de 1,9 %, ce qui a compensé en partie la baisse enregistrée en avril.

Les ventes des stations-service ont diminué de 1,4 % en mai, en raison des prix plus bas à la pompe.

Les marchands de véhicules automobiles et de leurs pièces ont enregistré une baisse de 0,4 %. Les ventes plus faibles des marchands d'automobiles neuves (­-0,2 %) et des magasins de pièces, de pneus et d'accessoires pour véhicules automobiles (­-2,2 %) ont été à l'origine de la majeure partie du recul.

Les ventes des marchands d'automobiles neuves ont diminué pour une troisième fois en quatre mois. En dépit des baisses récentes, les ventes cumulatives de cette industrie en 2012 ont été de 9,5 % supérieures à celles de la même période en 2011.

Les ventes des magasins d'appareils électroniques et ménagers ont diminué de 0,8 % en mai. Les ventes dans ce sous-secteur suivent une tendance à la baisse depuis la fin de 2011.

L'augmentation des ventes la plus marquée est observée en Alberta

Les ventes au détail ont augmenté dans six provinces en mai. L'Alberta (+1,3 %) a déclaré l'augmentation la plus forte en dollars, les hausses ayant été généralisées dans les divers types de magasins. Il s'agit d'une septième hausse mensuelle des ventes en 10 mois dans cette province.

L'augmentation de 0,2 % des ventes en Ontario n'a pas compensé la diminution de 1,1 % enregistrée en avril.

Poursuivant leur tendance à la hausse, les ventes au détail en Saskatchewan (+2,0 %) ont enregistré une quatrième augmentation mensuelle consécutive.

Le Québec (-0,4 %) et le Nouveau-Brunswick (-1,3 %) ont tous les deux déclaré une quatrième baisse en cinq mois.

Note aux lecteurs

Toutes les données qui figurent dans le présent communiqué sont désaisonnalisées et sont exprimées en dollars courants, à moins d'indication contraire. Pour obtenir plus de renseignements sur la désaisonnalisation, voir le document intitulé La désaisonnalisation et le repérage des tendances économiques.

Les ventes totales du commerce de détail en volume sont mesurées en corrigeant les valeurs en dollars courants des différents groupes de commerce à l'aide d'indices des prix à la consommation. Cette série de ventes au détail en dollars enchaînés (2002) correspond à un indice de volume en chaîne de Fisher dont l'année de référence est 2002.

Il est possible de consulter les tableaux de données non désaisonnalisées par industrie et par province ou territoire à partir du module Tableaux par sujet de notre site Web.

Pour obtenir des renseignements sur les indicateurs connexes, consultez la page Dernières statistiques de notre site Web.

Données offertes gratuitement dans CANSIM : tableaux Tableau CANSIM080-0020 et Tableau CANSIM080-0021.

Définitions, source de données et méthodes : numéros d'enquête numéro d'enquête2406 et numéro d'enquête2408.

Le numéro de mai 2012 de la publication Commerce de détail (Numéro au catalogue63-005-X, gratuite) paraîtra sous peu.

Les données de juin sur le commerce de détail seront diffusées le 22 août.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour commander des données, communiquez avec le Centre de contact national de Statistique Canada au 613-951-8116 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca).

Pour obtenir des renseignements analytiques ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Jennifer Winters au 613-951-3373, Division de la statistique du commerce.