Enquête sur les services aux victimes

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sujets connexes

    [an error occurred while processing this directive]

En 2009-2010, 911 programmes et organismes fournissaient divers services aux victimes d'actes criminels au Canada. De plus, neuf programmes provinciaux d'indemnisation des victimes d'actes criminels étaient offerts cette année-là, dont quatre étaient administrés conjointement avec d'autres fournisseurs de services.

Entre le 1er avril 2009 et le 31 mars 2010, ces fournisseurs de services ont aidé plus de 410 000 victimes. Les trois quarts des clients ayant reçu de l'aide étaient des femmes, et la grande majorité d'entre eux (88 %) étaient âgés de plus de 18 ans.

Les fournisseurs de services devaient déclarer des renseignements sur les caractéristiques des victimes à la recherche d'aide en un jour d'instantané donné, soit le 27 mai 2010. Ce jour-là, près de 9 500 victimes ont eu recours aux services de l'un des 711 organismes. La majorité (81 %) des victimes qui ont reçu des services avaient fait l'objet d'un crime violent. D'autres clients ont obtenu de l'aide après avoir été victimes d'un crime sans violence (9 %), comme une introduction par effraction ou un vol de véhicule à moteur, ou encore en réaction à des affaires non criminelles (7 %), y compris d'autres événements traumatisants tels que des catastrophes naturelles, des suicides et des noyades.

En 2009-2010, les neuf programmes provinciaux d'indemnisation des victimes d'actes criminels, conjointement avec les programmes de prestations financières disponibles par l'entremise d'autres fournisseurs de services, ont accordé plus de 137 millions (correction) de dollars aux victimes d'actes criminels.

Les fournisseurs de services aux victimes ont indiqué qu'ils avaient l'équivalent d'environ 1 950 employés rémunérés à temps plein en 2009-2010. De plus, les trois quarts des fournisseurs de services ont déclaré qu'ils avaient utilisé les services de plus de 8 500 bénévoles.

Nota : Ces données ont été recueillies dans le cadre de l'Enquête sur les services aux victimes, qui est menée aux deux ans depuis 2003-2004 et qui est financée par le Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice Canada. L'enquête a été élaborée en consultation avec les ministères fédéral, provinciaux et territoriaux qui sont chargés de la justice et des services aux victimes, ainsi qu'avec un certain nombre de fournisseurs de services aux victimes d'un bout à l'autre du Canada. Elle vise à brosser le portrait des fournisseurs de services aux victimes, à produire des renseignements sur les types de services offerts et à donner un aperçu de la clientèle au moyen d'un instantané des clients desservis en un jour donné. De plus, cette enquête permet de recueillir des données normalisées auprès des programmes d'indemnisation des victimes d'actes criminels et d'autres programmes de prestations financières concernant les demandes d'indemnisation et les dommages-intérêts accordés aux victimes.

Données offertes gratuitement dans CANSIM : tableaux 256-0018 à 256-0021.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 5035.

L'article du Juristat : «Les services aux victimes au Canada, 2009-2010» (85-002-X, gratuit), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Ressource clé. Choisissez Tous les sujets, ensuite Crime et justice, puis Juristat.

Le rapport bisannuel Les services aux victimes au Canada : feuillets d'information pour le Canada, les provinces et les territoires, 2009-2010 (85-003-X, gratuit), est également accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Ressource clé. Choisissez Tous les sujets, puis Crime et justice.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec le Centre de contact national de Statistique Canada au 613-951-8116 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636, Division des communications.