Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Étude : Tendances relatives aux unions et à la scolarité

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sujets connexes

2006

En 2006, la majorité des femmes ayant fait des études universitaires étaient mariées à des hommes qui avaient aussi fait des études universitaires. Toutefois, cette tendance s'est légèrement estompée au cours du dernier quart de siècle. On observe un phénomène semblable chez les femmes qui vivent en union libre.

Environ 64 % des femmes mariées âgées de 25 à 49 ans et titulaires d'un grade universitaire en 2006 avaient pour conjoint un homme ayant le même niveau de scolarité, comparativement à 67 % en 1981. Environ 48 % des femmes vivant en union libre et ayant un grade universitaire avaient un conjoint ayant le même niveau de scolarité.

En revanche, les hommes titulaires d'un grade universitaire tendent de plus en plus à former des unions (mariage ou union libre) avec des femmes ayant aussi un grade universitaire.

En 2006, 67 % des hommes mariés titulaires d'un grade universitaire avaient pour épouse une femme ayant le même niveau de scolarité, comparativement à 38 % en 1981. Cette progression pourrait s'expliquer, entre autres, par l'augmentation du nombre de femmes diplômées universitaires au cours de cette période.

En effet, les femmes sont maintenant plus susceptibles que les hommes d'avoir un grade universitaire. En 2006, pour 100 femmes âgées de 25 à 49 ans ayant obtenu un grade universitaire, 84 hommes avaient le même niveau de scolarité. À titre de comparaison, ce rapport s'établissait à 157 hommes pour 100 femmes en 1981.

Le prolongement de la scolarité chez les femmes a une incidence sur le moment où arrivent les grandes étapes de la vie, dont la constitution des familles. En outre, par le passé, les femmes diplômées universitaires étaient moins susceptibles de se marier que les femmes n'ayant pas fait d'études universitaires. Ce n'est plus le cas. En 2006, 57 % des femmes titulaires d'un grade universitaire étaient mariées, comparativement à 53 % des femmes sans grade universitaire. En 1981, on observait l'inverse : 65 % des femmes ayant un grade universitaire étaient mariées, comparativement à 76 % des femmes sans grade universitaire.

L'union libre a gagné du terrain. En 1981, 4 % des femmes âgées de 25 à 49 ans vivaient en union libre, et cette proportion est passée à 16 % en 2006. En 2006, 13 % des femmes titulaires d'un grade universitaire vivaient en union libre, comparativement à 16 % des femmes n'ayant pas atteint ce niveau de scolarité.

Nota : L'étude «Elles partagent leur vie : femmes, tendances relatives aux unions et scolarité» est fondée sur les données des recensements de 1981 à 2006. L'analyse ne porte que sur les femmes âgées de 25 à 49 ans, car la plupart des Canadiennes ont terminé leurs études à 25 ans, et la proportion des Canadiennes vivant en couple se stabilise à 49 ans. L'étude est axée sur l'état matrimonial selon le plus haut niveau de scolarité atteint. Étant donné le nombre peu élevé d'unions entre partenaires de même sexe et l'absence de données antérieures à 2001 sur ces unions, la présente étude ne porte que sur les unions entre partenaires de sexe opposé.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 3901.

L'article «Elles partagent leur vie : femmes, tendances relatives aux unions et scolarité» figure dans le numéro en ligne de septembre 2010 de Tendances sociales canadiennes, no 90 (11-008-X, gratuit), maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Ressource clé.

Vous retrouverez, dans ce même numéro de Tendances sociales canadiennes, l'article «Famille, communauté et langues autochtones chez les jeunes enfants des Premières nations vivant hors réserve au Canada».

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-5979 (sasd-dssea@statcan.gc.ca), Division de la statistique sociale et autochtone.