Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Balance des paiements internationaux du Canada

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sujets connexes

Premier trimestre de 2010 (Communiqué précédent)

Le déficit au compte courant dans les opérations avec le reste du monde a diminué pour se fixer à 7,8 milliards de dollars au premier trimestre (en chiffres désaisonnalisés), principalement en raison de l'augmentation de l'excédent au chapitre des biens et de la réduction du déficit au chapitre des voyages internationaux. Il s'agit d'une baisse comparativement au déficit de 10,2 milliards de dollars enregistré au quatrième trimestre de 2009.

Soldes du compte courant

Les opérations financières transfrontalières (en valeur non désaisonnalisée) ont de nouveau généré des entrées de capitaux étrangers au Canada, mais à un niveau moindre qu'au trimestre précédent. Les acquisitions étrangères de titres canadiens ont prédominé une fois de plus au cours du trimestre. Les investissements étrangers directs au Canada se sont raffermis et ont également constitué une source de capitaux pour les sociétés canadiennes au premier trimestre. Les non-résidents ont acheté des titres canadiens en quantités importantes depuis le début de 2009, principalement sous forme d'instruments d'emprunt à plus long terme.

Compte courant

L'excédent au chapitre des biens continue d'augmenter

L'excédent au chapitre des biens a continué d'augmenter au cours du premier trimestre, les exportations ayant progressé plus que les importations. L'excédent au chapitre des biens a atteint 1,7 milliard de dollars au premier trimestre, comparativement à 0,4 milliard de dollars au trimestre précédent, après deux trimestres de déficit. Il est à noter que ces hausses étaient principalement attribuables aux échanges commerciaux avec les États-Unis puisque l'excédent bilatéral au chapitre des biens avec ce pays a augmenté au cours des deux derniers trimestres.

Note aux lecteurs

Les données annuelles et trimestrielles ont été révisées pour les années de référence allant de 2006 à 2009. Cela est conforme à la politique générale de révision des statistiques des comptes nationaux où les données des quatre années précédentes sont révisées lors de la diffusion du premier trimestre. De façon générale, les révisions reflètent l'utilisation de sources d'information plus à jour provenant des enquêtes annuelles et des données administratives.

La balance des paiements internationaux retrace l'ensemble des transactions économiques entre les résidents du Canada et les non-résidents dans deux comptes, soit le compte courant ainsi que le compte capital et financier.

Le compte courant porte sur les transactions sur les biens, les services, les revenus découlant des placements et les transferts courants.

Le compte capital et financier porte principalement sur les transactions liées à des actifs et passifs financiers.

Un solde du compte courant en surplus ou en déficit correspond, en principe, à une sortie ou à une entrée nette de fonds équivalente au compte capital et financier. En pratique, les données étant compilées à partir d'une multitude de sources, les deux comptes s'égalisent rarement, ce qui donne lieu à une erreur de mesure. La divergence statistique est l'entrée ou la sortie nette non observée.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de la balance des paiements, veuillez consulter «La foire aux questions» du module Comptes économiques nationaux de notre site Web. Le module présente également les plus récentes statistiques de la balance des paiements.

Les exportations de biens étaient en hausse depuis trois trimestres, ayant gagné 11,8 milliards de dollars par rapport au niveau le plus bas en 10 ans, enregistré au deuxième trimestre de 2009. Les exportations de biens ont augmenté de 4,4 milliards de dollars pour atteindre 99,8 milliards de dollars au premier trimestre, les ventes aux États-Unis ayant représenté 3,4 milliards de dollars de cette hausse.

Soldes des biens par zone géographique

Au premier trimestre, l'augmentation la plus prononcée des exportations de biens a été enregistrée pour les biens industriels, en hausse de 2,8 milliards de dollars. Cette progression était attribuable à une hausse de volume et à une augmentation des prix. La moitié de cette hausse visait les métaux et les alliages, dont les exportations ont augmenté de 50 % depuis le deuxième trimestre de 2009. Les exportations de produits énergétiques ont augmenté de près de 2 milliards de dollars, parallèlement à une hausse des prix et du volume. La moitié de cette progression était le résultat d'une augmentation de 25 % des exportations de gaz naturel, attribuable à une hausse des prix et à une augmentation de la demande étrangère.

Dans les autres secteurs, les exportations ont affiché des résultats variés. Ainsi, les exportations de produits forestiers et de produits de l'agriculture et de la pêche ont nettement progressé, alors que les exportations de produits de l'automobile ont connu une croissance plus modérée, soit de 0,2 milliard de dollars au cours du premier trimestre, puisque la hausse de volume a été largement compensée par une baisse des prix. Les exportations de machines et d'équipement ont continué à ralentir, et la baisse de volume au chapitre des aéronefs et autres équipements de transport a été à l'origine de la majeure partie de la diminution de 0,6 milliard de dollars.

Les importations de biens ont poursuivi leur croissance au premier trimestre, en hausse de 3,1 milliards de dollars pour atteindre 98,1 milliards de dollars. Les importations de biens industriels et de produits de l'automobile ont toutes deux augmenté de 1,3 milliard de dollars. La plupart des composantes des biens industriels ont progressé au premier trimestre, principalement en raison d'une hausse des volumes. Les importations de produits de l'automobile reflétaient une hausse de volume des camions et des pièces. Les importations de produits énergétiques se sont accrues de 0,5 milliard de dollars au premier trimestre, en raison d'une hausse des prix.

Le déficit du commerce des services diminue

Le déficit du commerce des services a rétréci de 0,5 milliard de dollars au premier trimestre. Les dépenses relatives aux voyages ont le plus contribué à cette baisse alors que le déficit au chapitre des voyages internationaux a diminué de 0,3 milliard de dollars durant le trimestre. Parallèlement, les dépenses des non-résidents en visite au Canada ont augmenté de 5,0 %. De façon plus spécifique, le nombre de visiteurs d'outre-mer a crû de 5,8 % au cours du trimestre, et les dépenses de ces visiteurs ont connu une hausse de 8,3 % pour la période. Cette augmentation de l'activité reflétait la tenue des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de Vancouver, qui ont eu lieu en février et en mars.

Le déficit des services commerciaux et le déficit des services de transport ont légèrement reculé, les recettes de ces deux catégories ayant progressé plus rapidement que les paiements.

Le déficit des opérations en revenus de placements demeure inchangé

Le déficit des opérations en revenus de placements est demeuré stable à 3,9 milliards de dollars au premier trimestre. Sur le plan des recettes, les revenus étrangers des investisseurs directs canadiens ont augmenté de 1,1 milliard de dollars, principalement dans les secteurs de la finance et de l'énergie. Cependant, cette hausse a été partiellement compensée par une baisse des revenus afférents aux titres étrangers détenus par des Canadiens, sous forme de dividendes et d'intérêts. Pour ce qui est des paiements, les revenus canadiens d'investisseurs directs étrangers ont progressé de 0,4 milliard de dollars, principalement dans le secteur du matériel de transport.

Compte capital et financier

Les achats étrangers se concentrent encore sur les obligations

Les investisseurs non résidents ont continué d'accumuler des titres canadiens au premier trimestre, mais à un rythme moindre. Ils ont ajouté pour 18,2 milliards de dollars de contenu canadien à leurs portefeuilles, principalement des obligations. Les transactions visant des actions canadiennes et des instruments du marché monétaire canadien ont donné lieu à un léger retrait de fonds étrangers au cours du trimestre.

Investissements étrangers de portefeuille en obligations canadiennes

Un montant supplémentaire de 19,1 milliards de dollars de fonds étrangers a été investi dans des obligations canadiennes au premier trimestre, soit à peu près l'équivalent de la moyenne trimestrielle des investissements enregistrés en 2009. La plupart des investissements étrangers effectués au premier trimestre ont eu lieu en janvier et en février et étaient répartis presque également entre les obligations du gouvernement fédéral et les obligations de sociétés privées, ce qui est en accord avec la tendance observée en 2009. Le gouvernement fédéral a continué à mobiliser des fonds sur les marchés canadien et étrangers au premier trimestre, alors que les investissements étrangers sous forme d'obligations de sociétés privées étaient le résultat de nouvelles émissions en devises étrangères, ainsi que d'achats sur les marchés secondaires.

Le désinvestissement étranger sous forme d'instruments du marché monétaire canadien a atteint 251 millions de dollars, soit un montant nettement inférieur aux reculs enregistrés lors de la deuxième moitié de 2009. Cette activité traduisait une baisse des avoirs en effets des provinces et des sociétés, partiellement compensée par une hausse des avoirs en bons du Trésor du gouvernement fédéral. Les avoirs des non-résidents en actions canadiennes étaient également à la baisse, ayant reculé de 670 millions de dollars. Il s'agissait d'un premier désinvestissement depuis le quatrième trimestre de 2008, alors que les marchés boursiers mondiaux avaient accusé des pertes importantes. Dans un contexte d'appréciation soutenue des cours des actions au pays, les non-résidents ont vendu des actions de sociétés canadiennes sur les marchés secondaires, mais ont acquis de nouvelles émissions.

Les investisseurs canadiens retournent vers les titres étrangers

Après deux trimestres de désinvestissement, les investisseurs canadiens ont acheté pour 5,2 milliards de dollars de titres étrangers au premier trimestre. Ils ont acheté principalement des actions étrangères et, dans une moindre mesure, des effets à court terme étrangers. Les investissements ont été plus intenses en mars, alors que la valeur du dollar canadien a augmenté considérablement par rapport à celle de la plupart des grandes devises étrangères.

La valeur des avoirs en actions étrangères a crû de 6,3 milliards de dollars au premier trimestre, soit la plus forte augmentation depuis un an, alors que les cours sur les principaux marchés boursiers mondiaux ont été supérieurs à ceux au Canada. L'activité visait principalement les titres autres que les titres américains. Cependant, les investisseurs canadiens ont également ajouté des actions américaines à leurs portefeuilles pour un cinquième trimestre de suite.

La réduction de 2,3 milliards de dollars au chapitre des avoirs en obligations étrangères a été mitigée par les achats de 1,2 milliard de dollars d'effets à court terme étrangers au premier trimestre. Le quatrième trimestre de désinvestissement en obligations étrangères traduisait essentiellement des remboursements sur le marché des obligations feuille d'érable. Les investissements canadiens en instruments du marché monétaire étranger étaient entièrement formés de bons du Trésor du gouvernement américain.

Les investissements directs étrangers au Canada se raffermissent

Les investisseurs directs étrangers ont investi 15,2 milliards de dollars dans les sociétés canadiennes au premier trimestre, principalement dans le secteur financier et le secteur des ressources. Les investissements directs étrangers sous forme d'acquisitions d'entreprises canadiennes représentaient 3,8 milliards de dollars du montant total. Contrairement aux quelques derniers trimestres, les principaux investisseurs directs étrangers provenaient des États-Unis et du Royaume-Uni.

 Investissement direct étranger¹

Les investissements directs canadiens à l'étranger ont ralenti considérablement et ont atteint 863 millions de dollars au premier trimestre, soit le montant le moins élevé depuis 1992. Les investissements étaient attribuables aux revenus gagnés et réinvestis dans les filiales étrangères. Sur le plan géographique, les importantes réductions des actifs d'investissement direct au Royaume-Uni ont été compensées par une augmentation des actifs dans d'autres pays, notamment dans les autres pays de l'Union européenne.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 376-0001 à 376-0017 et 376-0035.

Définitions, source de données et méthodes : numéros d'enquête, y compris ceux des enquêtes connexes, 1534, 1535, 1536 et 1537.

Le numéro du premier trimestre de 2010 de la publication Balance des paiements internationaux du Canada (67-001-X, gratuite) paraîtra sous peu.

Les données du deuxième trimestre portant sur la balance des paiements internationaux seront diffusées le 30 août.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-1855 (infobalance@statcan.gc.ca), Division de la balance des paiements.

Tableau 1

Balance des paiements
  Premier trimestre de 2009 Deuxième trimestre de 2009 Troisième trimestre de 2009 Quatrième trimestre de 2009 Premier trimestre de 2010 2008 2009
  Données non désaisonnalisées
  millions de dollars
Compte courant              
Recettes              
Biens et services 109 800 106 619 108 615 111 639 114 242 562 109 436 673
Biens 94 069 89 742 90 252 95 466 97 933 489 995 369 529
Services 15 731 16 877 18 362 16 173 16 308 72 113 67 144
Revenus de placements 13 331 14 576 14 942 14 529 15 548 71 881 57 378
Investissements directs 5 398 7 423 8 576 8 674 9 641 37 781 30 070
Investissements de portefeuille 5 771 5 104 4 562 4 362 4 169 22 217 19 799
Autres investissements 2 162 2 049 1 805 1 493 1 738 11 883 7 509
Transferts courants 2 894 1 929 1 787 2 012 2 985 10 574 8 622
Recettes du compte courant 126 025 123 124 125 344 128 179 132 775 644 563 502 673
Paiements              
Biens et services 116 430 113 887 115 731 117 855 119 652 538 184 463 904
Biens 92 877 91 242 93 701 96 277 95 775 443 752 374 097
Services 23 553 22 646 22 030 21 578 23 877 94 432 89 807
Revenus de placements 15 529 18 281 18 995 18 717 19 946 88 302 71 523
Investissements directs 4 261 8 048 9 407 9 048 9 435 41 586 30 764
Investissements de portefeuille 8 316 8 209 8 256 8 170 8 132 32 285 32 950
Autres investissements 2 953 2 025 1 332 1 499 2 379 14 431 7 808
Transferts courants 3 576 2 111 2 450 2 633 3 863 11 159 10 770
Paiements du compte courant 135 535 134 280 137 176 139 205 143 461 637 645 546 196
Soldes              
Biens et services -6 630 -7 268 -7 116 -6 216 -5 411 23 925 -27 231
Biens 1 191 -1 500 -3 449 -811 2 158 46 244 -4 568
Services -7 821 -5 768 -3 668 -5 406 -7 569 -22 319 -22 663
Revenus de placements -2 198 -3 705 -4 053 -4 189 -4 398 -16 422 -14 145
Investissements directs 1 137 -625 -832 -374 205 -3 805 -694
Investissements de portefeuille -2 545 -3 105 -3 694 -3 808 -3 962 -10 068 -13 151
Autres investissements -791 24 473 -6 -641 -2 548 -299
Transferts courants -681 -182 -663 -621 -878 -585 -2 148
Solde du compte courant -9 510 -11 156 -11 832 -11 026 -10 686 6 918 -43 523
Compte capital et financier1, 2              
Compte capital 920 1 220 1 136 693 1 130 4 650 3 969
Compte financier 12 460 7 028 7 336 13 137 10 262 -7 072 39 960
Actif du Canada, flux nets              
Investissements directs canadiens à l'étranger -2 296 -4 356 -26 817 -10 921 -863 -86 214 -44 389
Investissements de portefeuille -13 438 -1 910 5 337 1 344 -5 171 13 653 -8 667
Obligations étrangères -541 1 699 7 493 378 2 306 16 354 9 030
Actions étrangères -10 795 -3 899 -2 472 1 316 -6 280 -7 914 -15 850
Marché monétaire étranger -2 102 289 317 -350 -1 196 5 212 -1 847
Autres investissements -2 927 -2 233 -32 765 -12 881 -35 459 -37 611 -50 805
Prêts 720 -6 670 -6 830 -4 679 -14 044 -242 -17 460
Dépôts 2 766 -134 -11 270 -10 420 -14 745 -37 335 -19 058
Réserves internationales officielles -1 078 -547 -13 074 3 082 -3 667 -1 711 -11 618
Autres actifs -5 334 5 119 -1 590 -864 -3 003 1 677 -2 669
Total de l'actif du Canada, flux nets -18 660 -8 499 -54 244 -22 458 -41 492 -110 172 -103 861
Passif du Canada, flux nets              
Investissements directs étrangers au Canada -524 -2 454 16 770 7 536 15 153 58 975 21 327
Investissements de portefeuille 24 144 39 154 19 488 28 079 18 202 29 797 110 865
Obligations canadiennes 11 988 31 484 11 547 28 935 19 123 15 926 83 955
Actions canadiennes 2 587 6 566 14 996 2 097 -670 2 746 26 246
Marché monétaire canadien 9 570 1 104 -7 055 -2 954 -251 11 125 665
Autres investissements 7 499 -21 173 25 322 -19 18 399 14 327 11 629
Emprunts 2 614 -11 883 -728 -1 084 4 759 4 759 -11 081
Dépôts 4 674 -8 760 16 846 1 118 12 809 10 495 13 878
Autres passifs 211 -530 9 204 -54 831 -927 8 831
Total du passif du Canada, flux nets 31 120 15 526 61 580 35 595 51 754 103 099 143 821
Total du compte capital et financier,              
flux nets 13 380 8 247 8 471 13 830 11 393 -2 422 43 929
Divergence statistique -3 870 2 908 3 361 -2 805 -706 -4 496 -405
Un signe négatif indique une sortie de capital provenant d'un accroissement de créances envers les non-résidents ou d'une diminution des engagements envers les non-résidents.
Les transactions sont enregistrées sur une base nette.

Tableau 2

Compte courant
  Premier trimestre de 2009 Deuxième trimestre de 2009 Troisième trimestre de 2009 Quatrième trimestre de 2009 Premier trimestre de 2010 2008 2009
  Données désaisonnalisées
  millions de dollars
Recettes              
Biens et services 112 686 104 909 106 842 112 236 117 204 562 109 436 673
Biens 95 769 88 008 90 377 95 375 99 777 489 995 369 529
Services 16 917 16 901 16 465 16 861 17 427 72 113 67 144
Voyages 3 932 3 877 3 842 3 869 4 063 16 544 15 520
Transports 2 663 2 477 2 445 2 534 2 685 12 170 10 119
Services commerciaux 9 869 10 069 9 717 10 026 10 242 41 665 39 681
Services gouvernementaux 453 478 461 433 437 1 734 1 824
Revenus de placements 13 639 13 760 15 070 14 909 15 831 71 881 57 378
Investissements directs 5 754 6 679 8 618 9 020 9 951 37 781 30 070
Intérêts 979 893 1 028 1 003 804 3 064 3 902
Bénéfices 4 775 5 786 7 590 8 016 9 147 34 717 26 168
Investissements de portefeuille 5 702 5 011 4 635 4 451 4 120 22 217 19 799
Intérêts 1 642 1 383 1 240 1 227 1 164 6 603 5 493
Dividendes 4 060 3 628 3 395 3 224 2 956 15 614 14 307
Autres investissements 2 183 2 070 1 818 1 438 1 760 11 883 7 509
Transferts courants 2 505 2 227 1 990 1 901 2 606 10 574 8 622
Privé 749 722 672 661 682 2 767 2 804
Officiel 1 756 1 505 1 318 1 240 1 924 7 807 5 819
Total des recettes 128 830 120 896 123 902 129 046 135 641 644 563 502 673
Paiements              
Biens et services 117 933 112 560 115 780 117 630 120 863 538 184 463 904
Biens 95 366 90 028 93 765 94 939 98 066 443 752 374 097
Services 22 568 22 532 22 016 22 692 22 797 94 432 89 807
Voyages 6 645 6 947 7 037 7 063 6 990 28 629 27 692
Transports 5 052 4 819 4 770 5 016 5 031 22 255 19 656
Services commerciaux 10 560 10 435 9 884 10 276 10 437 42 288 41 155
Services gouvernementaux 310 331 326 337 339 1 260 1 304
Revenus de placements 15 294 18 207 19 205 18 816 19 686 88 302 71 523
Investissements directs 4 337 7 774 9 436 9 217 9 515 41 586 30 764
Intérêts 841 826 816 802 720 3 969 3 285
Bénéfices 3 497 6 948 8 620 8 415 8 794 37 617 27 479
Investissements de portefeuille 8 374 8 215 8 201 8 161 8 187 32 285 32 950
Intérêts 6 323 6 262 6 304 6 267 6 224 23 419 25 156
Dividendes 2 051 1 953 1 897 1 894 1 963 8 866 7 794
Autres investissements 2 583 2 218 1 568 1 439 1 984 14 431 7 808
Transferts courants 2 697 2 584 2 686 2 803 2 916 11 159 10 770
Privé 1 649 1 550 1 659 1 665 1 664 7 000 6 523
Officiel 1 049 1 034 1 026 1 138 1 252 4 159 4 247
Total des paiements 135 925 133 351 137 671 139 249 143 465 637 645 546 196
Soldes              
Biens et services -5 247 -7 651 -8 939 -5 394 -3 659 23 925 -27 231
Biens 403 -2 019 -3 388 436 1 711 46 244 -4 568
Services -5 650 -5 631 -5 551 -5 830 -5 370 -22 319 -22 663
Voyages -2 713 -3 070 -3 195 -3 194 -2 927 -12 085 -12 172
Transports -2 388 -2 341 -2 325 -2 482 -2 346 -10 085 -9 537
Services commerciaux -691 -366 -166 -250 -195 -622 -1 474
Services gouvernementaux 142 146 135 96 98 474 520
Revenus de placements -1 655 -4 448 -4 135 -3 907 -3 855 -16 422 -14 145
Investissements directs 1 417 -1 096 -818 -197 437 -3 805 -694
Intérêts 138 66 212 201 84 -904 618
Bénéfices 1 279 -1 162 -1 030 -399 353 -2 900 -1 312
Investissements de portefeuille -2 672 -3 204 -3 566 -3 710 -4 067 -10 068 -13 151
Intérêts -4 681 -4 880 -5 064 -5 040 -5 060 -16 816 -19 664
Dividendes 2 009 1 675 1 498 1 330 994 6 748 6 513
Autres investissements -400 -148 249 -1 -225 -2 548 -299
Transferts courants -192 -357 -696 -902 -310 -585 -2 148
Privé -900 -829 -987 -1 004 -982 -4 233 -3 719
Officiel 707 471 291 102 672 3 648 1 572
Compte courant -7 095 -12 455 -13 770 -10 204 -7 824 6 918 -43 523