Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Étude : Évolution du temps de travail et des gains des parents

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

1980 à 2005

Entre 1980 et 2005, le temps que les parents passaient au travail a considérablement augmenté chez les familles ayant des enfants, principalement en raison de l'activité croissante des mères sur le marché du travail.

Durant cette période, la proportion des familles qui comptaient deux parents travaillant à temps plein toute l'année a plus que doublé, passant de 15 % à 32 %.

Les familles monoparentales, en particulier les mères seules, ont aussi enregistré une hausse importante de leur temps de travail. Au cours de cette période, la proportion des mères seules travaillant à temps plein toute l'année est passée de 43 % à 51 %.

L'article «Évolution du temps de travail et des gains des parents», fondé sur les données du recensement, porte sur les changements des heures de travail des parents chez les familles ayant des enfants. Les familles ont été classées en trois groupes de gains, soit les gains faibles, les gains intermédiaires et les gains élevés. Les parents ayant de faibles gains désignaient ceux qui gagnaient moins des deux tiers (ou moins de 66 %) de la médiane nationale au cours d'une année de recensement. Les parents à gains élevés correspondaient à ceux qui gagnaient plus des quatre tiers (ou plus de 133 %) de la médiane. La médiane était de 70 100 $ chez les familles biparentales en 2005.

Dans chacun des groupes de gains, les familles biparentales ont connu une progression de leur temps de travail, mais l'augmentation a été plus importante dans les groupes de familles à gains faibles et intermédiaires. Par exemple, la proportion des parents travaillant à temps plein toute l'année dans le groupe à gains intermédiaires (qui comprend les familles qui gagnaient entre 46 700 $ et 93 400 $ en 2005) a triplé au cours de la période, passant de 11 % à 32 %.

Les parents seuls ayant de faibles gains ont aussi enregistré une hausse importante de leurs heures de travail, surtout les mères seules. Entre 1980 et 2005, la proportion des mères seules à faibles gains qui travaillaient à temps plein toute l'année est passée de 8 % à 20 %.

L'article permet également d'examiner la mesure dans laquelle le temps de travail accru des parents s'est traduit par des gains annuels plus élevés pour les familles. La croissance des gains a été divisée en deux parties, soit une partie attribuable à l'augmentation du temps de travail des parents et une partie attribuable à la majoration des taux de rémunération.

Chez les familles biparentales, la hausse du temps de travail des parents représentait près de la moitié (45 %) de la croissance globale des gains, les familles à gains faibles et intermédiaires contribuant à plus des deux tiers de l'augmentation.

Le reste de la croissance (55 %) était attribuable à la majoration des taux de rémunération, en grande partie en raison de la hausse des salaires chez les familles ayant des gains élevés. Cela ajoute un éclairage sur l'écart croissant entre les familles à gains élevés et à gains faibles constaté dans d'autres études.

Chez les mères seules, les heures de travail accrues ont été à l'origine du tiers de l'augmentation globale des gains annuels. Ces hausses étaient principalement associées à l'accroissement des heures de travail des mères seules ayant de faibles gains.

Par contre, étant donné que le temps de travail a beaucoup moins progressé chez les pères seuls, la plupart des changements liés à leurs gains annuels étaient attribuables à l'évolution des taux de rémunération.

Nota : L'article se fonde sur les données du recensement de 1981, de 1991, de 2001 et de 2006 afin d'examiner les changements ayant trait aux heures de travail des parents chez les familles ayant des enfants âgés de moins de 16 ans. Le recensement fournit des renseignements détaillés sur le régime de travail et le revenu des familles pour l'année précédant l'année de recensement. Les changements dans les heures de travail ont été évalués en combinant le nombre de semaines travaillées avec le régime de travail, soit à temps plein ou à temps partiel. Les «taux de rémunération» se rapportent aux gains moyens selon la catégorie déterminée de temps de travail : à temps plein toute l'année, à temps plein une partie de l'année, etc.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 3901.

L'article «Évolution du temps de travail et des gains des parents» est maintenant offert dans le numéro en ligne d'octobre 2009 de la publication L'emploi et le revenu en perspective, vol. 10, no 10 (75-001-X, gratuite), laquelle est accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Sébastien LaRochelle-Côté au 613-951-0803 (sebastien.larochelle-cote@statcan.gc.ca), Division de l'analyse des enquêtes auprès des ménages et sur le travail.