Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Produit intérieur brut par industrie

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le produit intérieur brut (PIB) réel a diminué de 0,5 % en mai, soit une baisse plus marquée que celles des trois mois précédents. Au cours des quatre derniers mois, les industries productrices de biens ont le plus contribué au repli du PIB réel, alors que la production de services est demeurée essentiellement inchangée.

Les secteurs de l'énergie et de la fabrication ont le plus contribué au recul observé en mai. Des baisses ont également été observées dans la construction et le commerce de gros. Par contre, les activités des agents et des courtiers immobiliers, de même que le commerce de détail, ont progressé au cours du mois.

 Le produit intérieur brut réel se contracte

La production du secteur de l'énergie baisse

La production du secteur de l'énergie a diminué une fois de plus en mai (-2,3 %). L'extraction de pétrole et de gaz naturel de même que les activités connexes de soutien se sont fortement contractées. La baisse de la demande extérieure a entravé la production de pétrole et de gaz naturel. Des travaux d'entretien dans certaines installations d'extraction de pétrole brut ont aussi réduit la production. Les stocks de gaz naturel ont augmenté au cours du mois.

Ailleurs dans le secteur de l'énergie, la production d'électricité, la distribution de gaz naturel et le transport par pipeline ont tous diminué au cours du mois.

La production minière excluant le pétrole et le gaz a baissé de 0,9 % en mai, en raison du repli de l'extraction de minerais métalliques et non métalliques. Les mines d'autres minerais non métalliques (qui comprennent celles de diamants) ont le plus contribué au recul.

Note aux lecteurs

Les données mensuelles sur le produit intérieur brut (PIB) par industrie aux prix de base sont des estimations selon des indices de volume en chaîne dont l'année de référence est 2002. Cela signifie que les données pour chaque industrie et agrégat sont obtenues à partir d'un indice enchaîné de volume multiplié par la valeur ajoutée de l'industrie en 2002. Pour la période allant de 1997 à 2005, les données mensuelles sont ajustées aux indices de volume Fisher enchaînés annuellement pour le PIB, obtenus à partir des tableaux d'entrées-sorties en prix constants.

Pour la période commençant en janvier 2006, on a établi les données en enchaînant un indice de volume Laspeyres à pondération fixe à la période précédente. La pondération fixe est constituée des prix de la production et des intrants de 2005. Cette opération rend les données mensuelles du PIB par industrie plus comparables aux données du PIB établies selon les dépenses, enchaînées trimestriellement.

Révisions

Dans le présent communiqué sur le PIB mensuel par industrie, les données ont été révisées jusqu'en janvier 2008. Pour obtenir plus de renseignements concernant le PIB mensuel par industrie, consultez le module Comptes économiques nationaux figurant sur notre site Web (www.statcan.gc.ca/nea-cen/index-fra.htm).

Le secteur de la fabrication diminue

Le secteur de la fabrication a poursuivi son repli en mai (-1,6 %). Environ la moitié de la baisse a été imputable à une chute de 21 % de la fabrication de véhicules automobiles, après trois mois de reprise, et à une réduction de 8,2 % de la production de pièces. Cette chute s'explique principalement par la fermeture temporaire de deux usines de montage combinée à l'abandon de la production d'un modèle au Canada. Des baisses de production ont aussi été notées dans les industries de la première transformation des métaux, des produits métalliques et des machines. Dans l'ensemble, 16 des 21 grands groupes du secteur ont reculé au cours du mois. Cependant, l'industrie des produits chimiques et celle des produits du pétrole et du charbon ont progressé.

 La fabrication de véhicules automobiles chute

Le secteur de la construction recule

L'activité dans le secteur de la construction s'est repliée de 0,7 % en mai. Les baisses de la construction de bâtiments résidentiels (-2,4 %) et des travaux de génie et de réparation (-0,2 %) ont dépassé la hausse de 0,9 % des activités de construction de bâtiments non résidentiels.

En ce qui a trait aux structures résidentielles, tant la construction de nouveaux logements que les travaux de modification et d'amélioration ont cédé du terrain. En revanche, tous les types de bâtiments non résidentiels (industriels, commerciaux et institutionnels) ont progressé.

Le marché de la revente de maisons progresse

En mai, le marché de la revente de maisons a poursuivi sa remontée, ce qui s'est traduit par une hausse de 8,2 % des activités des agents et des courtiers immobiliers. L'activité dans cette industrie a rejoint le niveau enregistré en mai 2008.

Le commerce de détail augmente, alors que le commerce de gros se contracte

La valeur ajoutée dans le commerce de détail a augmenté de 0,6 % en mai, le volume des activités de toutes les catégories du commerce de détail, hormis les magasins de matériaux de construction et de produits extérieurs pour la maison, ayant augmenté. Des hausses appréciables ont été observées chez les concessionnaires de voitures neuves, dans les magasins de meubles, d'accessoires de maison et d'appareils électroniques ainsi que dans ceux d'alimentation et de boissons.

Le volume des activités dans le commerce de gros a diminué de 0,4 % en mai. Les plus importantes baisses ont été enregistrées par les grossistes de produits alimentaires, de boissons et de tabac, de céréales et de produits automobiles.

 Contribution des principaux secteurs industriels au taux de variation du produit intérieur brut, mai 2009

Le secteur de la finance et des assurances est pratiquement inchangé

La production du secteur de la finance et des assurances était pratiquement inchangée en mai. L'intensification des activités des courtiers de valeurs mobilières a été contrebalancée par la baisse des services d'assurance et des activités d'intermédiation financière (les prêts et les activités bancaires).

Autres industries

La faiblesse de certains secteurs de l'économie a entraîné une réduction des services de transport par camion et de transport ferroviaire. Le secteur du transport aérien a également diminué en mai, tout comme le nombre de voyageurs ayant fait des séjours d'une nuit ou plus au Canada.

Données stockées dans CANSIM : tableau 379-0027.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 1301.

Le numéro de mai 2009 de la publication Produit intérieur brut par industrie, vol. 23, no 5 (15-001-X, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Les données de juin sur le produit intérieur brut par industrie seront diffusées le 31 août.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour commander des données, communiquez avec l'agent de diffusion au 613-951-4623 ou composez sans frais le 1-800-887-4623 (dci-info-iad@statcan.gc.ca). Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes ou la qualité des données, communiquez avec Pierre Gatto au 613-951-9834, Division des comptes des industries.

Tableau 1

Produit intérieur brut mensuel par industrie aux prix de base en dollars enchaînés (2002)
  Décembre 2008r Janvier 2009r Février 2009r Mars 2009r Avril 2009r Mai 2009p Mai 2009 Mai 2008 à mai 2009
  Données désaisonnalisées
  variation mensuelle en % millions de dollars¹ variation en %
Ensemble des industries -1,0  -0,6  -0,1  -0,4  -0,2  -0,5  1 184 246 -3,5 
Industries productrices de biens -2,0  -1,7  -0,6  -1,4  -0,8  -1,6  329 195 -9,9 
Agriculture, foresterie, pêche et chasse -0,4 0,5 -0,7 -0,7 -0,1 -1,1 25 309 -2,8
Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz -1,3 -0,4 -0,8 -3,0 -1,6 -2,8 49 959 -8,3
Services publics -0,4 -0,1 -0,9 1,0 0,7 -0,7 30 431 -2,0
Construction -2,1 -1,5 -0,1 -0,4 -0,0 -0,7 71 469 -4,8
Fabrication -2,9 -3,3 -0,6 -1,4 -1,2 -1,6 150 662 -15,8
Industries productrices de services -0,5  -0,2  0,1  0,0  0,0  -0,0  859 229  -0,6 
Commerce de gros -2,5 -2,8 -0,3 -0,7 0,3 -0,4 62 831 -11,8
Commerce de détail -3,0 1,3 -0,1 0,3 -0,5 0,6 73 131 -2,5
Transport et entreposage -1,3 -1,0 0,3 -0,6 -0,1 -1,0 54 161 -5,0
Industrie de l'information et industrie culturelle -0,1 0,4 -0,2 -0,1 -0,3 -0,1 45 167 0,3
Intermédiaires financiers, assurances et services immobiliers 0,1 -0,0 0,4 0,5 0,4 0,4 252 166 2,4
Services professionnels, scientifiques et techniques -0,4 -0,0 -0,2 -0,4 -0,2 -0,2 58 023 -0,6
Services administratifs et gestion de déchets -0,4 -0,2 -0,5 -1,2 -0,6 -0,6 29 833 -4,4
Services d'enseignement 0,3 0,2 0,4 0,1 -0,1 -0,2 61 356 1,6
Soins de santé et assistance sociale 0,3 0,0 0,2 0,2 0,0 0,1 80 901 2,6
Arts, spectacles et loisirs -0,3 0,9 0,5 -1,0 0,8 -2,9 11 596 -2,6
Hébergement et services de restauration -0,8 -0,6 0,6 -0,6 -0,4 -0,5 27 046 -3,4
Autres services, sauf les administrations publiques 0,1 -0,0 0,0 0,0 -0,2 -0,1 32 811 1,2
Administrations publiques 0,1 0,0 0,0 0,1 0,1 0,1 70 433 1,9
Autres agrégations                
Production industrielle -2,0 -1,9 -0,7 -1,7 -1,1 -1,9 233 551 -11,8
Fabrication de biens non durables -1,0 -0,8 -0,6 -0,9 -2,1 0,2 64 515 -8,8
Fabrication de biens durables -4,2 -5,3 -0,6 -1,8 -0,5 -3,1 85 930 -20,8
Secteur des entreprises -1,2 -0,8 -0,1 -0,5 -0,3 -0,6 982 135 -4,6
Secteur non commercial 0,2 0,1 0,2 0,1 0,0 -0,0 202 255 1,8
Secteur des technologies de l'information et des communications -0,0 -0,6 0,1 -0,4 -0,0 -0,3 57 916 -1,7
Secteur de l'énergie -1,0 0,1 -0,1 -2,2 -1,2 -2,3 77 169 -5,8
révisé
provisoire
En millions de dollars enchaînés (2002), données désaisonnalisées aux taux annuels.