Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Enquête canadienne sur l'utilisation d'Internet

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Quotidien


Le jeudi 12 juin 2008

Les Canadiens utilisent Internet beaucoup plus et de façon plus diversifiée, mais une fracture du numérique subsiste parmi différents groupes, selon les nouvelles données de 2007 de l'Enquête canadienne sur l'utilisation d'Internet.

Près des trois quarts (73 %) des Canadiens âgés de 16 ans et plus, soit 19,2 millions, ont utilisé Internet à des fins personnelles au cours des 12 mois ayant précédé l'enquête. Il s'agit d'une hausse par rapport à la proportion d'un peu plus de deux tiers (68 %) enregistrée en 2005, lorsque l'enquête a été menée pour la dernière fois.

Pour la première fois, l'enquête englobait les jeunes âgés de 16 et de 17 ans. Ils ont été à l'origine de près d'un point de pourcentage des cinq points d'augmentation de l'utilisation d'Internet observés entre 2005 et 2007.

Les résultats de l'enquête montrent que la fracture du numérique (ou l'écart dans le taux d'utilisation d'Internet) persistait chez certains groupes de Canadiens, selon le revenu, la scolarité et l'âge.

L'enquête a en outre montré que les personnes vivant dans des régions urbaines ont continué d'être plus susceptibles d'avoir utilisé Internet que celles vivant dans des régions rurales ou des petites villes. Seulement 65 % des résidents des régions rurales ou des petites villes avaient utilisé Internet, ce qui est bien inférieur à la moyenne nationale, comparativement à un peu plus des trois quarts (76 %) des résidents des régions urbaines. Les deux proportions étaient plus élevées qu'en 2005.

Parmi les personnes qui ont utilisé Internet à partir de leur domicile, 68 % l'ont fait tous les jours durant un mois type et 50 % ont déclaré utiliser Internet cinq heures ou plus durant une semaine type. En moyenne, les hommes utilisaient Internet plus souvent et pendant de plus longues périodes que les femmes.


Note aux lecteurs

L'Enquête canadienne sur l'utilisation d'Internet de 2007 a été menée en octobre et en novembre 2007, comme supplément à l'Enquête sur la population active. Plus de 26 500 Canadiens âgés de 16 ans et plus ont été interrogés au sujet de leur utilisation d'Internet au cours des 12 derniers mois, y compris le magasinage en ligne. Les estimations relatives au magasinage sur Internet (commerce électronique) seront diffusées en novembre 2008.

Il faut faire preuve de prudence lorsque l'on compare ces résultats et ceux de 2005, alors que l'enquête était limitée aux personnes âgées de 18 ans et plus. En 2007, les répondants de 16 et de 17 ans ont été à l'origine de presque un point de pourcentage de l'augmentation globale de l'utilisation d'Internet depuis 2005. Ils ont aussi une influence sur les estimations des comportements en ligne.

Définitions

Un utilisateur d'Internet est une personne qui a utilisé Internet à partir de n'importe quel endroit, à des fins personnelles non commerciales, au cours des 12 mois ayant précédé l'enquête. Un utilisateur à domicile est une personne qui a déclaré utiliser Internet à partir de son domicile, pour les mêmes raisons.

Les limites des régions urbaines correspondent à celles des régions métropolitaines de recensement (RMR) et des agglomérations de recensement (AR) définies par Statistique Canada. La catégorie des régions rurales et des petites villes englobe les Canadiens qui vivent en dehors des RMR et des AR.


La fracture du numérique subsiste

Les résultats montrent des écarts dans les taux d'utilisation d'Internet entre certains groupes de Canadiens, plus particulièrement en fonction du revenu, de la scolarité et de l'âge.

Les ménages ont été répartis en cinq groupes égaux, ou quintiles, selon leur revenu.

La grande majorité (91 %) des personnes du quintile supérieur (plus de 95 000 $) utilisaient Internet. Il s'agit de près du double de la proportion de 47 % d'utilisateurs dans le quintile inférieur (moins de 24 000 $). Cet écart d'utilisation s'est rétréci légèrement depuis 2005.

En ce qui a trait à la scolarité, 84 % des personnes ayant fait au moins certaines études postsecondaires ont utilisé Internet en 2007, comparativement à 58 % des personnes moins scolarisées. Encore une fois, l'écart a diminué légèrement depuis 2005.

L'âge est demeuré un facteur important. En 2007, 96 % des personnes âgées entre 16 et 24 ans utilisaient Internet, soit plus de trois fois la proportion de 29 % enregistrée chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Toutefois, l'utilisation d'Internet a augmenté dans tous les groupes d'âge depuis 2005.

La proportion d'hommes et de femmes qui ont utilisé Internet en 2007 représentait un peu moins des trois quarts dans les deux cas.

Parmi les personnes nées au Canada, 75 % utilisaient Internet, comparativement à 66 % des personnes nées ailleurs. Toutefois, le taux était de 78 % chez les immigrants qui sont arrivés au Canada au cours des 10 dernières années. La majorité de ces immigrants récents vivent dans des régions urbaines.

Augmentation de la popularité des connexions à haute vitesse

La grande majorité des utilisateurs d'Internet âgés de 16 ans et plus, soit 94 %, ont déclaré avoir utilisé Internet à des fins personnelles à partir de leur domicile en 2007, tandis que 41 % ont indiqué l'avoir utilisé au travail, 20 %, à l'école, et 15 %, dans des bibliothèques.

Les connexions à haute vitesse sont de plus en plus répandues. Selon les estimations, 88 % des personnes qui ont accédé à Internet à partir de leur domicile l'ont fait au moyen d'une connexion à haute vitesse en 2007, comparativement à 80 % deux ans plus tôt. Cette croissance est attribuable aux nouveaux utilisateurs et aux utilisateurs existants qui ont abandonné un service plus lent.

Plus de 9 utilisateurs sur 10 à domicile dans les régions urbaines ont déclaré utiliser une connexion à haute vitesse, comparativement à un peu plus de 7 utilisateurs sur 10 à domicile dans les régions rurales. Plus de la moitié des résidents des régions rurales et des petites villes utilisant un service plus lent ont déclaré que le service à haute vitesse par téléphone ou par câble n'était pas offert dans leur région.

Augmentation des activités sur Internet : blogage, clavardage et téléchargement

Les courriels et la navigation générale ont continué d'être les activités les plus populaires sur Internet à partir du domicile. Le Web est demeuré populaire pour trouver des renseignements gouvernementaux ou sur la santé et pour faire des réservations de voyage. De nombreux Canadiens l'ont aussi utilisé pour des opérations bancaires, le paiement de factures et la commande de biens et de services.

Toutefois, les données de l'enquête montrent qu'un plus grand nombre de Canadiens se sont adonnés à d'autres activités.

Par exemple, le cinquième (20 %) des utilisateurs d'Internet à domicile ont indiqué avoir contribué au contenu par l'envoi d'images, le blogage ou la participation à des groupes de discussion. Parmi eux, plus de la moitié étaient âgés de moins de 30 ans.

Environ 50 % des utilisateurs d'Internet à domicile ont utilisé la messagerie instantanée en 2007. Encore une fois, un nombre relativement plus élevé de jeunes Canadiens ont indiqué utiliser Internet pour cette raison.

L'utilisation accrue des services à large bande a aussi entraîné une augmentation du téléchargement ou de l'écoute de films ou d'émissions de télévision ainsi que du téléchargement de musique.

Préoccupations concernant la protection des renseignements personnels et la sécurité en ligne

En 2007, selon l'enquête, environ 50 % des Canadiens — utilisant Internet ou non — étaient très préoccupés par l'utilisation de la carte de crédit en ligne, 44 %, au sujet des opérations bancaires en ligne, et 37 %, au sujet de la protection des renseignements personnels en ligne.

Même si ces trois estimations sont inférieures aux niveaux affichés en 2005, elles ne montrent pas nécessairement que les menaces à la protection des renseignements personnels et à la sécurité en ligne ont diminué. Il se peut que d'autres facteurs entrent en jeu.

Par exemple, l'enquête de 2007 comprenait les personnes âgées de 16 et de 17 ans qui, en moyenne, ont exprimé des niveaux de préoccupation plus faibles. Les Canadiens ont aussi acquis de l'expérience en ligne, 54 % d'entre eux déclarant cinq années ou plus d'utilisation d'Internet en 2007, comparativement à 45 % en 2005.

Les données de l'enquête montrent que la proportion de personnes très préoccupées au sujet de la sécurité était plus faible chez celles ayant utilisé Internet depuis plus longtemps et pour un plus grand nombre d'activités.

Provinces : taux les plus élevés en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario

Les taux d'utilisation d'Internet par les Canadiens ont augmenté dans chaque province entre 2005 et 2007. Les taux étaient supérieurs à la moyenne nationale de 73 % dans trois provinces, soit en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario.

Les taux dans les deux provinces de l'Ouest ont été alimentés par le taux élevé d'utilisation dans les grandes régions métropolitaines de recensement. À Calgary, 85 % des personnes âgées de 16 ans et plus ont utilisé Internet. À Victoria, cette proportion s'est établie à 83 %, alors qu'à Vancouver et à Edmonton, elle s'est chiffrée à 78 %.

Les différences entre les régions urbaines et rurales en ce qui a trait à l'utilisation d'Internet ont subsisté en 2007. Au Québec, par exemple, les taux variaient entre 58 % dans les régions rurales et les petites villes et 78 % à Québec.

En général, les villes comptent une population plus jeune et proportionnellement plus de résidents dont les niveaux de revenu et de scolarité sont élevés. Ces concentrations de population offrent des marchés intéressants pour les fournisseurs de services Internet.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 358-0122 à 358-0126, 358-0128 à 358-0132 et 358-0134.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 4432.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Sylvain Ouellet au 613-951-2779 (sylvain.ouellet2@statcan.gc.ca), Division des sciences, de l'innovation et de l'information électronique.

Tableaux. Tableau(x).