Statistique Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Programmes de formation des apprentis inscrits

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Quotidien


Le vendredi 17 novembre 2006

Le boom de la construction observé dans l'ensemble du pays a permis aux programmes de formation des apprentis d'atteindre un sommet en 2004 en ce qui concerne les inscriptions. Il s'agit d'une neuvième hausse consécutive.

Un nombre record d'hommes et de femmes (267 775) se sont inscrits à des programmes de formation, en hausse de 6,8 % ou de 16 980 par rapport à l'année précédente.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Les inscriptions ont bondi dans tous les grands groupes de métiers. Depuis 1999, le nombre d'inscriptions des apprentis a progressé de 81 390, ou de 43,7 %, soit une progression attribuable à la croissance du groupe de la construction de bâtiments et de celui de l'électricité, de l'électronique et des métiers connexes.


Note aux lecteurs

Les données de 2004 sur la formation des apprentis inscrits ont été obtenues à l'aide du Système d'information sur les apprentis inscrits, qui porte sur le nombre d'inscriptions et de diplômés.

Le total des inscriptions comprend les apprentis toujours inscrits depuis l'année précédente et les apprentis nouvellement inscrits de l'année en cours. Il exclut ceux qui ont terminé ou abandonné leur formation. Dans la plupart des provinces, la formation des apprentis inscrits allie l'expérience pratique de travail aux périodes de formation technique en classe.

La durée des programmes d'apprentissage varie de deux à cinq ans selon le métier ou la profession. Toutefois, il est relativement courant que les programmes se poursuivent au-delà de la durée prévue.


Le groupe de la construction de bâtiments a été à l'origine de 40 % de la croissance totale du nombre d'apprentis en 2004.

En 2004, les municipalités ont délivré des permis de construction d'une valeur record de 55,6 milliards de dollars, incluant les projets résidentiels et non résidentiels. Les permis ont atteint des sommets dans le secteur résidentiel, des hausses notables ayant été enregistrées dans la construction de logements tant multifamiliaux qu'unifamiliaux.

Un nombre appréciable, soit 19 705 étudiants, ont terminé leur programme de formation d'apprentis, en hausse de 1 185 ou de 6,4 % par rapport à 2003. Environ le quart des diplômés se retrouvaient dans le groupe de la fabrication de produits métalliques.

L'âge moyen des apprentis inscrits (30 ans) est resté stable depuis 1994. La proportion des apprentis dans le groupe des 25 à 39 ans a diminué au cours de cette période, tandis que l'effectif de tous les autres groupes d'âge a augmenté.

Le pourcentage de femmes dans les programmes de formation des apprentis a légèrement progressé, passant de 8,4 % en 1999 à 9,6 % en 2004. Le groupe de l'alimentation et des services réunissait à lui seul 63,2 % des femmes apprenties.

Le groupe de la construction anime la croissance

Quatre groupes de métiers (la construction de bâtiments; la fabrication de produits métalliques; l'électricité, l'électronique et les métiers connexes; les véhicules automobiles et le matériel lourd) ont formé environ 80 % de l'ensemble des inscriptions en 2004. Environ 87 % des 16 980 nouveaux apprentis se retrouvaient dans ces quatre groupes.

Depuis 2001, c'est le secteur de la construction de bâtiments qui affiche les plus fortes hausses parmi les grands groupes de métiers. Il s'est imposé comme le groupe le plus important en 2003, sous l'effet de l'expansion soutenue du secteur de la construction, surtout résidentielle, depuis 2001.

Le nombre d'inscriptions s'est accru de 3,7 % pour s'établir à 54 655 dans le groupe de la fabrication de produits métalliques, soit le deuxième groupe en importance. Cette augmentation de 1 960 apprentis a représenté 11,5 % de la croissance globale.

Le groupe de l'électricité, de l'électronique et des métiers connexes ainsi que celui des véhicules automobiles et du matériel lourd ont été tous les deux à l'origine d'environ 17,5 % de la croissance totale. Dans les métiers des véhicules automobiles et du matériel lourd, le nombre d'apprentis a progressé de 5,9 % pour s'établir à 52 835.

L'Ontario, le Québec et l'Alberta ont regroupé 77,4 % de l'ensemble des inscriptions. La part de l'Ontario s'est chiffrée à près de 35 %, soit 92 895 inscriptions, tandis que le Québec et l'Alberta ont obtenu, chacune, le cinquième des inscriptions totales.

En Ontario, le nombre d'apprentis a progressé de 8,8 % par rapport à 2003, comparativement à 12,5 % au Québec. En Alberta, le nombre d'inscriptions est resté stable par rapport à l'année précédente. L'Île-du-Prince-Édouard et la Colombie-Britannique ont, elles aussi, affiché une augmentation du nombre de nouveaux apprentis.

La plupart des provinces de l'Atlantique ont accusé un recul au chapitre des inscriptions. Le nombre d'inscriptions a fléchi de 5,1 % en Nouvelle-Écosse, de 4,3 % à Terre-Neuve-et-Labrador et de 3,1 % au Nouveau-Brunswick. Dans l'Ouest, la Saskatchewan et le Manitoba ont enregistré de légères baisses.

L'électricité et la fabrication de produits métalliques sont les principaux meneurs en ce qui a trait au nombre de diplômés

À l'exception d'une diminution enregistrée en 2002, le nombre de diplômés parmi les apprentis est resté stable entre 1999 et 2003. Il s'est accru de 6,4 % en 2004.

Dans le groupe de l'électricité, de l'électronique et des métiers connexes, le nombre de diplômés a bondi de 24,2 %, en hausse de 685. Cette augmentation a représenté 57,8 % de la progression nette du nombre total de diplômés. Le nombre total de diplômés dans ce groupe s'est établi à 3 520.

Le nombre de nouveaux apprentis ayant terminé leur programme dans le groupe de la fabrication de produits métalliques a crû de 340, ou de 7,6 %. Le nombre de diplômés dans ce groupe s'est fixé à 4 785, soit environ le quart du nombre total de diplômés.

Le nombre de certificats décernés dans le groupe de la construction de bâtiments n'a crû que de 1,6 %, alors que les inscriptions dans ce même groupe ont augmenté de façon considérable depuis 1998.

Seul le groupe des véhicules automobiles et du matériel lourd a accusé une baisse du nombre de diplômés (-3,4 %). Au total, 4 130 diplômés ont été recensés dans ce groupe, ce qui correspond environ au cinquième de l'ensemble des certificats d'apprentis décernés.

Le nombre de femmes ayant obtenu leur certificat s'est accru de 165 pour atteindre 2 185, soit environ 11 % de tous les diplômés. C'est le groupe de l'alimentation et des services qui a affiché la plus forte proportion de femmes (75,7 %) ayant obtenu leur certificat.

Les trois provinces qui se classent en tête de liste pour ce qui est du nombre d'apprentis, l'Ontario, le Québec et l'Alberta, ont toutes enregistré une hausse du nombre de diplômés. Ensemble, ces trois provinces ont continué de décerner environ les trois quarts des certificats. Le nombre de diplômés a progressé de 15,9 % en Ontario, de 11,4 % au Québec et de 8,3 % en Alberta.

Dans les provinces de l'Atlantique, le nombre de diplômés a crû de plus de deux tiers à l'Île-du-Prince-Édouard et de 14 % en Nouvelle-Écosse, tandis que dans l'Ouest, le Manitoba a enregistré une hausse de 6,5 % à ce chapitre.

Le nombre de diplômés s'est replié en Colombie-Britannique, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le nombre de jeunes apprentis et d'apprentis de 50 ans et plus s'accroît

Le nombre d'inscriptions a augmenté dans tous les groupes d'âge. Même si la moitié des apprentis se retrouvaient dans le groupe des 20 à 29 ans, ce sont les groupes des jeunes de moins de 20 ans et des apprentis de 50 ans et plus qui, toutes proportions gardées, ont affiché les plus fortes hausses. Le groupe des moins de 20 ans a enregistré une progression de 14,9 % du nombre d'apprentis, et celui des 50 ans et plus, une croissance de 11,7 %.

De 1994 à 2004, la proportion des inscriptions dans les groupes d'âge de moins de 25 ans a augmenté, passant de 26,8 % à 33,6 % du total. Les groupes d'âge de 40 ans et plus ont accaparé 17 % des inscriptions, en hausse par rapport à 10,2 %.

En 2004, le nombre de diplômés s'est accru dans tous les groupes d'âge, sauf pour celui des 50 ans et plus, où il a reculé de 10,3 %. Le nombre de diplômés chez les apprentis de 40 à 44 ans a grimpé de 15,1 %, soit le taux de croissance le plus élevé.

Plus de la moitié des apprentis ont obtenu leur diplôme dans la vingtaine. La proportion des diplômés de 40 ans et plus a presque doublé entre 1994 et 2004.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 477-0051 et 477-0052.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 3154.

Pour obtenir des renseignements généraux, des tableaux supplémentaires ou pour commander des données ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-7608 ou composez sans frais le 1-800-307-3382 (educationstats@statcan.gc.ca), Culture, tourisme et Centre de la statistique de l'éducation. Télécopieur : 613-951-4441.

Tableaux. Tableau(x).