Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Archives du Quotidien Recherche dans le Quotidien Information à propos du Quotidien Voir ou imprimer Le Quotidien en format PDF. On doit utiliser Adobe Acrobat Reader. Calendrier de diffusion Derniers indicateurs économiques Produits récemment diffusés Dernier communiqué de l´Indice des prix à la consommation Dernier communiqué de l´Enquête sur la population active Abonnement gratuit au Quotidien électronique Salle des médias Le Quotidien
Le lundi 12 décembre 2005

Enquête sur les dépenses des ménages

2004

En 2004, la demande grandissante de nouveaux services de communications et de dispositifs électroniques, comme les téléphones cellulaires, Internet à haute vitesse et les lecteurs de DVD, a continué d'être à la source des changements qui ont touché les dépenses des Canadiens. Les ménages ont aussi dépensé davantage au chapitre des hypothèques, de l'énergie et des soins de santé, mais moins pour les services téléphoniques conventionnels et les véhicules automobiles.

Dans l'ensemble, les ménages ont dépensé 63 640 $ en moyenne en 2004, en hausse de 3,4 % par rapport à l'année précédente. Cette augmentation a été supérieure au taux d'inflation de 1,9 % selon l'Indice des prix à la consommation.

On estime à 20 % la proportion du budget moyen des ménages réservée aux impôts personnels, soit à peu près la même qu'en 2003. Le logement a accaparé 19 % de ce budget, le transport, 14 % et l'alimentation, 11 %, soit dans tous les cas à peu près la même proportion que l'année précédente.

Les ménages de l'Ontario, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique ont fait état de dépenses supérieures à la moyenne nationale. Ceux de l'Ontario ont déclaré les dépenses les plus élevées des dix provinces, soit 71 580 $ par ménage. La moyenne provinciale la plus faible (49 870 $) a continué d'être celle de Terre-Neuve-et-Labrador.


Note aux lecteurs

Le présent communiqué est fondé sur les données de l'Enquête sur les dépenses des ménages (EDM) de 2004. Ces données ont été recueillies au moyen d'entrevues sur place effectuées de janvier à mars 2005 auprès d'un échantillon de près de 21 000 ménages privés dans l'ensemble des provinces. L'enquête a permis de recueillir de l'information détaillée sur les habitudes de consommation, les caractéristiques des logements et l'équipement ménager en 2004.

Depuis 1999, l'EDM inclut les ménages des territoires à chacune des années impaires. Pour 2004, les données ont été recueillies dans les dix provinces seulement. Les données de 2003 pour le Canada comprennent les dix provinces et les territoires.

Les dépenses moyennes d'une catégorie sont calculées pour tous les ménages, ceux qui n'ont pas fait de dépenses dans cette catégorie comme ceux qui en ont fait, à moins d'indication contraire. Les dépenses moyennes comprennent les taxes de vente.

Les comparaisons entre les dépenses des diverses années comprises dans le présent communiqué ne sont pas corrigées pour tenir compte de l'inflation. Le taux d'inflation pour certains articles est mentionné lorsqu'il influence l'analyse des modifications des dépenses d'une année à l'autre.

Pour qu'il soit possible d'analyser les données par niveau de revenu, les ménages ont été répartis en cinq groupes, ou quintiles, en fonction de leur revenu. Chacun des quintiles représente un cinquième de tous les ménages. On crée les quintiles en classant les ménages en ordre croissant de revenu total, puis en les subdivisant en cinq groupes, de manière à ce que chaque groupe contienne le même nombre de ménages. Il y a moins de membres en moyenne (1,5) dans les ménages du quintile inférieur que dans ceux du quintile supérieur (3,4).

Révision historique

Les estimations pour l'EDM de 2004 sont fondées sur de nouveaux poids calculés à partir des données du Recensement de 2001. Les données révisées pour l'EDM de 2003 sont maintenant disponibles et elles ont été utilisées dans le présent article. Les données révisées pour les années précédentes seront diffusées sous peu. Bien que l'effet des révisions soit minime, on conseille aux utilisateurs de données qui procèdent à des comparaisons historiques de s'assurer de comparer des données révisées.

La révision historique est le résultat de deux modifications. Tout d'abord, toutes les estimations rétroactives à 1997 ont été rajustées en vue d'utiliser les nouvelles estimations démographiques annuelles fondées sur les données du Recensement de 2001. En deuxième lieu, la méthode de calcul des poids d'enquête a été modifiée et uniformisée pour toutes les années à partir de 1997.


La popularité des nouveaux services de communication et des dispositifs numériques monte en flèche

La croissance explosive des lecteurs de DVD s'est poursuivie en 2004, près de sept ménages sur dix (68 %) ayant déclaré posséder un tel lecteur, ce qui représente une hausse marquée par rapport à la proportion de 52 % des ménages enregistrée en 2003 et de seulement 20 % en 2001, au moment où on les a inclus pour la première fois dans l'enquête.

Les ménages ont dépensé en moyenne 340 $ pour les téléphones cellulaires et les autres services sans fil, en hausse de 18 % par rapport à 2003. Presque six ménages sur dix (59 %) ont indiqué posséder au moins un téléphone cellulaire, comparativement à 54 % en 2003.

Environ 30 % des ménages ayant le revenu le plus faible avaient un téléphone cellulaire en 2004, soit le triple de la proportion de seulement 10 % cinq ans plus tôt, tandis que 85 % des ménages ayant le revenu le plus élevé en possédaient au moins un, comparativement à 60 % cinq ans plus tôt.

Les dépenses pour l'accès à Internet ont fait un bond de 24 % pour se situer en moyenne à 210 $, la proportion de ménages ayant déclaré un accès à haute vitesse étant passée de 35 % en 2003 à 43 %. Près de six ménages sur dix ont déclaré avoir un accès quelconque à Internet à la maison.

Parallèlement, les dépenses pour les services téléphoniques conventionnels ont diminué de 6 % pour se situer à 700 $. Les services téléphoniques conventionnels ont représenté un peu plus de la moitié de toutes les dépenses des ménages au chapitre des communications, en baisse par rapport à la proportion de 80 % enregistrée en 1997.

Plus de 330 000 ménages ont indiqué utiliser uniquement le téléphone cellulaire et n'avaient aucun service téléphonique conventionnel.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Outre le fait qu'ils ont dépensé davantage pour les téléphones cellulaires et les DVD, les Canadiens ont continué d'acheter des appareils photo numériques. Les dépenses totales au chapitre des appareils photo ont augmenté de 60 % par rapport à 2003 pour se situer en moyenne à 120 $ par ménage, plus des deux tiers ayant été dépensés pour les appareils photo numériques. Les dépenses au chapitre des pellicules et du traitement ont diminué de 38 % par rapport à l'année précédente, s'étant situées à environ 70 $ par ménage.

Près de sept ménages sur dix ont dit posséder un ordinateur. Plus de 94 % des ménages ayant le revenu le plus élevé avaient un ordinateur en 2004, comparativement à 39 % de ceux ayant le revenu le plus faible. Une proportion record de 25 % des ménages a déclaré avoir acheté du nouveau matériel informatique, un chiffre qui a régulièrement augmenté chaque année depuis le début de l'enquête.

Les dépenses moyennes en matériel informatique ont affiché une hausse de 11 % en 2004 pour se situer à 260 $. Toutefois, ce total est inférieur au sommet de 290 $ atteint en 2000. Cette baisse est surtout attribuable à une diminution constante des prix des ordinateurs, qui ont chuté de 17 % par rapport à 2003, selon l'Indice des prix à la consommation.

Les ménages déclarent des frais de carburant plus élevés et moins d'achats de véhicules

Les dépenses des ménages pour le transport en 2004 se sont situées en moyenne à 8 630 $, en hausse de 3 % par rapport à 2003.

Les dépenses au chapitre de l'essence et d'autres carburants ont augmenté de 11 % pour se chiffrer à 1 890 $, ce qui rend compte de la hausse de 10,5 % du prix de l'essence, selon l'Indice des prix à la consommation de 2004.

Cette augmentation et celle de 6 % des primes d'assurances privées et publiques qui ont atteint 1 230 $ ont été contrebalancées en partie par une diminution de 5 % des dépenses au chapitre de l'achat de véhicules automobiles (y compris les fourgonnettes et les véhicules utilitaires sport).

Cette deuxième baisse consécutive correspond aux chiffres sur les ventes au détail de l'Enquête sur les marchandises vendues au détail de Statistique Canada. L'Enquête sur les dépenses des ménages inclut les dépenses effectuées pour les véhicules d'occasion comme pour les véhicules neufs.

Les dépenses moyennes pour le transport public, qui incluent le prix de billets d'avion ainsi que le transport en commun urbain et interurbain, ont augmenté de 13 % pour atteindre 810 $ par ménage.

Les paiements hypothécaires entraînent les dépenses pour le logement à la hausse

Les dépenses effectuées pour le logement ont augmenté de 5 % en moyenne, étant passées à 12 200 $ en 2004. Cela est principalement dû aux augmentations des dépenses au chapitre des paiements hypothécaires (+7 %),   des impôts fonciers (+5 %) et des coûts du combustible (+4 %).

La hausse des dépenses au chapitre des paiements hypothécaires est le résultat du plus grand nombre de ménages détenant une hypothèque et des versements hypothécaires moyens plus élevés par ménage. Le coût des hypothèques n'a pas affiché de hausse significative en 2004 selon l'Indice des prix à la consommation.

Les dépenses moyennes de tous les ménages pour le gaz naturel et le mazout ont crû de 4 %, ayant atteint 760 $, tandis que les dépenses en électricité sont demeurées à peu près inchangées, s'étant établies à 1 060 $.

Seulement 10 % des ménages ont déclaré utiliser le mazout comme principal combustible de chauffage, soit le niveau le plus faible jamais déclaré depuis le début de l'enquête en 1947. Cette baisse s'est produite principalement en Ontario et au Québec.

Plus de 27 % des ménages ont déclaré avoir un système central de climatisation en 2004, comparativement à 25 % en 2003; sept de ces ménages sur dix étaient en Ontario. Les dépenses au chapitre des climatiseurs d'appartement ont enregistré une baisse de 26 %.

Les dépenses au chapitre des soins de santé et de l'éducation enregistrent des gains

Les ménages ont dit avoir dépensé en moyenne 1 690 $ pour les soins de santé, en hausse de 6 % par rapport à 2003. Cette augmentation a été principalement attribuable à une hausse de 17 % des dépenses personnelles en articles et en services pour les soins des yeux, comme les chirurgies et les examens, et à une augmentation de 10 % des primes d'assurance-santé publiques.

Les ménages de l'Alberta ont signalé les dépenses moyennes les plus élevées au pays pour les soins de santé (2 150 $), suivis par ceux de la Colombie-Britannique (2 080 $).

Les dépenses moyennes en éducation ont augmenté de 6 % en 2004 pour se situer à environ 1 080 $. Cette hausse était attribuable en grande partie à une augmentation de 9 % des dépenses en frais de scolarité postsecondaire, du fait d'une élévation des taux d'inscription dans tout le pays et des frais de scolarité plus élevés en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique.

Loisirs : les nouveautés électroniques influent sur les dépenses

La location de vidéos et de DVD a diminué de 11 % pour se situer à 90 $ en moyenne par ménage, tandis que les achats de supports vierges d'enregistrement (CD, DVD et bandes) ont affiché une hausse de 75 % pour se situer à 20 $ par ménage. Quatre ménages sur dix possédaient un graveur de CD, et 16 %, un graveur de DVD.

Les trois principales dépenses annuelles des ménages pour les services récréatifs sont la location de services de câble et de satellite (460 $), les voyages organisés (430 $) et les droits d'adhésion et les frais d'utilisation d'installations récréatives et sportives (310 $).

Environ 66 % des ménages ont dit être abonnés à la télévision par câble, une proportion en faible baisse par rapport à celles de 67 % en 2002 et de 68 % en 2001. Au total, 22 % des ménages ont déclaré posséder un récepteur satellite pour la télévision, soit environ la même proportion que les années précédentes.

En 2004, les ménages ont dépensé davantage pour les spectacles sur scène (+5 % pour se situer à 90 $) et moins pour les événements sportifs (-5 % pour s'établir à 40 $). Ces deux catégories de dépenses sont bien inférieures aux dépenses moyennes des ménages de 110 $ pour le cinéma.

Les trois quarts de tous les ménages, c'est-à-dire une proportion semblable à celle des années antérieures, ont signalé certaines dépenses pour les jeux de hasard en 2004. Les dépenses nettes pour les jeux de hasard ont diminué de 2 % pour se situer à 260 $ en moyenne par ménage.

L'alimentation, le logement et l'habillement représentent plus de la moitié des dépenses engagées par les ménages ayant le revenu le plus faible

Pour les besoins de cette analyse, les ménages ont été divisés en cinq groupes, en fonction de leur revenu, chaque groupe représentant 20 %, ou un cinquième, de l'ensemble des ménages.

Le cinquième des ménages canadiens ayant le revenu le plus faible a dépensé 21 300 $ environ en 2004. Près de 51 % de cette somme est allée à l'alimentation, au logement et à l'habillement. Les impôts personnels sur le revenu ont grugé 3,5 % de leur budget.

Par contre, le groupe des ménages ayant le revenu le plus élevé a dépensé en moyenne 129 400 $ en 2004. Ces ménages ont consacré 28 % environ de leur budget à l'alimentation, au logement et à l'habillement, tandis qu'une autre proportion de 28 % est allée aux impôts personnels sur le revenu.

Pour les deux groupes, les proportions ont été semblables à celles de 2003.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 203-0001 à 203-0020.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 3508.

Deux tableaux présentant des données sommaires sur les dépenses des ménages peuvent être consultés gratuitement en ligne dans la section Le Canada en statistiques de notre site Web. L'un porte sur le Canada et les provinces et l'autre, sur certaines régions métropolitaines. Il est possible d'en consulter un troisième, qui présente des données sur les caractéristiques des logements et de l'équipement ménager.

La publication Enquête sur les dépenses des ménages, 2004 : guide de l'utilisateur (62F0026MIF2005007, gratuite), qui fournit des renseignements sur les méthodes, les concepts et la qualité des données de l'enquête, est accessible en ligne. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, choisissez Gratuites, puis Finances personnelles et finances des ménages.

On peut se procurer 10 tableaux détaillés au coût de 134 $ chacun. Les tableaux incluent maintenant les médianes. Parmi ces dix tableaux, cinq présentent des données détaillées sur les dépenses des ménages : Canada, provinces, territoires et certaines régions métropolitaines (62F0031XDB); Quintile de revenu du ménage, Canada et provinces (62F0032XDB); Mode d'occupation du logement, Canada (62F0033XDB); Type de ménage, Canada (62F0034XDB); Taille de la région de résidence, Canada (62F0035XDB).

Les cinq tableaux qui restent présentent des données sur les caractéristiques des logements et l'équipement ménager : Canada, provinces, territoires et certaines régions métropolitaines (62F0041XDB); Quintile du revenu, Canada (62F0042XDB); Mode d'occupation du logement, Canada (62F0043XDB); Type de ménage, Canada (62F0044XDB); Taille de la région de résidence, Canada (62F0045XDB).

Il est également possible de se procurer des totalisations personnalisées.

Pour plus de renseignements sur l'Enquête sur les dépenses des ménages, ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, ou encore pour acheter des produits, communiquez avec le Service aux clients au (613) 951-7355 ou composez sans frais le 1 888 297-7355 (revenu@statcan.gc.ca), Division de la statistique du revenu.

Dépenses moyennes par ménage 

 2004

  Canada T.-N.-L. Î.-P.-É N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B.
en dollars
Dépenses totales 63 640 49 870 50 850 54 560 51 530 54 490 71 580 56 320 53 310 71 260 64 270
Impôts personnels 12 900 8 700 8 070 10 680 9 410 11 630 14 590 10 940 9 560 15 140 12 100
Logement 12 200 8 260 9 220 9 600 8 800 9 420 14 680 9 580 9 490 13 250 12 990
Transport 8 630 7 330 7 760 7 670 7 750 7 160 9 850 7 730 7 460 9 270 8 640
Alimentation 6 910 6 180 6 070 6 190 6 060 6 870 7 110 6 410 5 670 7 130 7 120
Loisirs 3 680 3 250 3 120 3 210 3 070 3 110 3 880 3 390 3 500 4 650 3 900
Paiements d'assurance individuelle et cotisations de retraite 3 650 2 970 3 140 3 180 3 330 3 370 3 950 3 690 3 420 3 930 3 440
Entretien ménager 2 920 2 690 2 690 2 980 2 730 2 390 3 260 2 770 2 750 3 300 2 850
Vêtements 2 510 2 300 2 020 2 040 1 980 2 190 2 830 2 260 2 130 2 840 2 370
Ameublement et équipement ménagers 1 870 1 610 1 540 1 570 1 610 1 410 2 300 1 580 1 740 2 080 1 660
Soins de santé 1 690 1 450 1 760 1 590 1 610 1 710 1 470 1 470 1 590 2 150 2 080
Dons en argent et contributions 1 650 1 190 1 180 1 350 1 170 910 2 000 2 010 1 730 2 010 1 980
Produits de tabac et boissons alcoolisées 1 500 1 380 1 320 1 480 1 270 1 470 1 540 1 520 1 280 1 660 1 430
Éducation 1 080 720 810 910 800 630 1 380 720 840 1 130 1 340
Dépenses diverses 1 020 630 860 770 680 810 1 200 870 860 1 190 1 070
Soins personnels 900 740 750 760 760 900 960 770 780 940 820
Matériel de lecture et autres imprimés 280 180 260 280 250 250 310 270 250 320 280
Jeux de hasard (net) 260 270 280 290 250 260 280 350 260 270 210

Part du budget pour les principales catégories de dépenses selon le quintile de revenu

2004

  Quintile inférieur Deuxième quintile Troisième quintile Quatrième quintile Quintile supérieur
Dépenses moyennes par ménage (en dollars) 21 280 36 930 54 040 76 560 129 370
Part du budget pour les principales catégories de dépenses (en %) :          
Alimentation 16,7 14,5 12,3 10,8 8,3
Logement 30,6 22,9 21,2 18,9 15,6
Vêtements 3,5 4,0 3,9 4,0 4,0
Transport 11,2 14,3 14,0 14,4 13,0
Impôts personnels 3,5 10,4 15,6 19,6 28,2



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2005-12-12 Avis importants