Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Archives du Quotidien Recherche dans le Quotidien Information à propos du Quotidien Voir ou imprimer Le Quotidien en format PDF. On doit utiliser Adobe Acrobat Reader. Calendrier de diffusion Derniers indicateurs économiques Produits récemment diffusés Dernier communiqué de l´Indice des prix à la consommation Dernier communiqué de l´Enquête sur la population active Abonnement gratuit au Quotidien électronique Salle des médias Le Quotidien
Le jeudi 10 mars 2005

Productivité du travail, rémunération horaire et coût unitaire de main-d'oeuvre

2004 et quatrième trimestre de 2004 

En 2004, les entreprises canadiennes ont enregistré la plus faible performance de leur productivité du travail en huit ans, puisque l'activité économique, freinée par la vigueur du dollar canadien, ainsi que les heures travaillées ont augmenté en tandem pour une deuxième année de suite.

La productivité du travail dans les entreprises canadiennes a affiché une croissance zéro en 2004. Durant le quatrième trimestre, la productivité s'est faiblement accrue de 0,2 % par rapport au troisième trimestre. Ce gain modeste est presque dû entièrement à la progression du produit intérieur brut (PIB) puisque l'augmentation des heures travaillées était quasiment nulle (+0,1 %).

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

La productivité, telle que mesurée par la production par heure travaillée, s'améliore lorsque le PIB s'accroît plus rapidement que les heures travaillées. La croissance de la productivité permet d'augmenter et de maintenir le niveau de vie des canadiens.


Note aux lecteurs

Dans le présent communiqué, les données détaillées sur la croissance de la productivité et d'autres variables connexes ont fait l'objet d'une analyse sommaire. Une analyse plus détaillée, incluant des graphiques et des tableaux additionnels, est présentée dans la publication La revue trimestrielle des comptes économiques canadiens (13-010-XIF, gratuite).

Cette publication électronique offre une analyse de la productivité pour l'ensemble du secteur des entreprises, ses 15 principales industries de la classification à deux chiffres, ainsi que le secteur des biens et celui des services. Des mesures trimestrielles de la productivité par industrie sont disponibles à partir du premier trimestre de 1997.

Depuis le communiqué de décembre dernier, les données du tableau CANSIM 383-0008 sur le secteur des entreprises ont été élargies afin d'incorporer les séries sur le coût unitaire de main-d'oeuvre en dollars américains. Les données par industrie du tableau 383-0012 ont été également élargies afin d'incorporer les séries sur l'ensemble de l'économie.

L'utilisation du terme «productivité» fait référence à la productivité du travail. Les calculs des taux de croissance sur la productivité et ses variables connexes sont fondés sur des indices arrondis à la décimale.

Pour plus de renseignements au sujet du programme de productivité, consultez la page Aperçu du programme de recherche et une description des publications de notre site Web. Vous pouvez aussi obtenir une copie d'une note technique au sujet des estimations trimestrielles de la productivité en envoyant un message à productivite.mesures@statcan.gc.ca.

Révisions

Pour cette diffusion, les estimations ont été révisées jusqu'au premier trimestre de 2004. La révision récente rétroactive des estimations de l'Enquête de la population active (EPA) remontant jusqu'en janvier 1976 n'a pas été prise en compte. Ces révisions seront incorporées dans notre prochain communiqué pour le premier trimestre de 2005.


La productivité du travail n'a presque pas varié au cours des deux dernières années. La croissance en 2004 a été la plus faible depuis 1996, alors que l'augmentation en 2003 s'est chiffrée à seulement 0,2 %. Les entreprises canadiennes ont dû faire face à l'appréciation de 7,1% du dollar canadien par rapport à sa contrepartie américaine en 2004 qui s'est ajoutée à celle de 10,8 % enregistrée en 2003.

Quatrième trimestre de 2004 : la croissance de la production aux États-Unis surpasse celle du Canada

En raison d'une croissance plus rapide de la production aux États-Unis, la productivité dans les entreprises américaines s'est accrue plus rapidement que dans les entreprises canadiennes au cours des trois derniers mois de 2004. Parallèlement, les heures travaillées ont augmenté au même rythme dans les deux pays, soit de 0,1 %.

Aux États-Unis, la productivité s'est accrue de 1,0 % au quatrième trimestre par rapport aux trois mois précédents. Il s'agit d'une nette amélioration par rapport aux gains de 0,8 % au deuxième trimestre et de 0,4 % au troisième trimestre.

Lors des six derniers trimestres, l'augmentation des heures travaillées aux États-Unis s'est maintenue en moyenne au même rythme, soit 0,3 % par trimestre. Cependant, la hausse de 0,1 % au Canada observée au quatrième trimestre a mis fin à une série de fortes hausses qui avaient débuté au troisième trimestre de 2003.

La performance différente en matière de productivité entre les deux pays se trouve dans la croissance du PIB réel. La croissance du PIB réel dans les entreprises américaines a été supérieure à celle des entreprises canadiennes pour un deuxième trimestre consécutif.

La croissance du PIB dans les entreprises canadiennes a décéléré pour s'établir à 0,3 % au quatrième trimestre, soit moins de la moitié du rythme atteint au trimestre précédent (+0,7 %). Cette décélération est le résultat du fléchissement des exportations de biens et services pour un deuxième trimestre d'affilée.

Du côté des entreprises américaines, la croissance du PIB a connu un léger ralentissement, passant de 1,1 % au troisième trimestre à 1,0 % au quatrième trimestre. Depuis le deuxième trimestre de 2003, le PIB américain a connu des progressions égales ou supérieures à 1,0 %.

Cette légère décélération au sud de la frontière est attribuable à la fois au ralentissement des exportations et de la croissance des dépenses des consommateurs américains (sous l'effet d'un net ralentissement des achats de voitures) ainsi qu'à la poussée des importations de biens.

2004 : Les entreprises canadiennes ont dû s'adapter à la vigueur du huard

En 2004, les gains de productivité au Canada et aux États-Unis ont pris des directions opposées en raison de leurs situations très différentes en ce qui a trait à la performance économique et au marché du travail.

La productivité aux États-Unis en 2004 a bénéficié d'une production accrue et d'une augmentation moindre des heures travaillées qu'au Canada. Au Canada, le PIB réel et les heures travaillées ont connu un rythme similaire de croissance en 2004, de sorte que la productivité canadienne n'a pas varié.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Au Canada, la croissance de l'emploi en 2004 est provenue entièrement du travail à temps plein et les heures travaillées ont augmenté de 2,8 %. La performance du marché du travail canadien se compare favorablement à celle des États-Unis qui a enregistré une croissance de 1,1 % des heures travaillées. C'était la première fois en quatre ans que le marché du travail au sud de la frontière affichait une croissance positive des heures travaillées.

Par ailleurs, au cours des deux dernières années, les entreprises canadiennes ont dû s'adapter aux fluctuations des devises internationales, incluant le dollar canadien. Une appréciation de 7,1 % du dollar canadien par rapport à sa contrepartie américaine en 2004 s'est ajoutée à celle de 10,8 % enregistrée en 2003.

Parallèlement, le dollar américain a perdu du terrain non seulement contre le dollar canadien, mais aussi contre la plupart des fortes monnaies européennes et asiatiques. En conséquence, les entreprises américaines ont connu une croissance de leurs activités économiques plus forte que celle des entreprises canadiennes et elles ont aussi enregistré leur première augmentation des heures travaillées aux cours des trois dernières années

Enfin, le PIB réel dans les entreprises canadiennes s'est accru à 2,9 % l'année dernière, pendant que les heures travaillées ont augmenté de 2,8 %. Cependant, la croissance du PIB réel aux États-Unis s'est élevée à 5,1 %, alors que les heures travaillées n'ont augmenté que de 1,1 %.

En conséquence, la croissance de la productivité au Canada a stagné en 2004, pendant qu'elle affichait un gain de 4,0 % au sud de la frontière.

Ralentissement de la hausse des coûts unitaires de main-d'oeuvre en dollars américains

Les États-Unis ont continué de détenir sur le Canada un avantage au chapitre des coûts unitaires de main-d'oeuvre en 2004, surtout lorsqu'on tient compte du taux de change.

Le coût de main d'oeuvre pour produire une unité du PIB dans les entreprises canadiennes a augmenté de 1,1 % en 2004, soit un rythme similaire à 2003. En comparaison, les entreprises américaines ont vu leurs coûts unitaires de main-d'oeuvre augmenter légèrement de 0,5 %, après deux reculs annuels consécutifs.

Lorsque le taux de change est pris en compte, la position des entreprises américaines devient encore plus avantageuse.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

L'absence de gains de productivité en 2004 dans le secteur des entreprises au Canada, combinée à la vigueur du dollar canadien, s'est traduite par une hausse de 8,8 % du coût unitaire de main-d'oeuvre mesuré en dollars américains. En revanche, les coûts unitaires de main-d'oeuvre aux États-Unis ont augmenté de seulement 0,5 %.

En 2003, les coûts unitaires au Canada, exprimés en dollars américains, ont fait un bond de 13,6 % pour atteindre un sommet, le dollar canadien s'étant apprécié de 10,8 % vis-à-vis de la devise américaine

En dépit de cette détérioration de la compétitivité au chapitre des coûts, les exportations ont quand même rebondi de 4,9 % en 2004, après une baisse de 2,4 % en 2003.

Les entreprises canadiennes ont profité de la vigueur du dollar pour investir dans les machines et le matériel, leurs achats à ce titre ayant bondi de 9,4 % en 2004, ce qui est en lien avec une forte hausse de leurs importations (+8,2 %).

Données stockées dans CANSIM : tableaux 383-0008 et 383-0012.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 5042.

Pour obtenir une analyse plus détaillée de la parution d'aujourd'hui sur la productivité, de même que des graphiques et des tableaux additionnels, consultez la publication La revue trimestrielle des comptes économiques canadiens (13-010-XIF, gratuite) qui est accessible en ligne. Une nouvelle étude intitulée Révisions de la productivité du travail du secteur des entreprises au Canada et aux États-Unis (11F0026MIF2005003, gratuite) est également accessible en ligne. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet choisissez Gratuites, puis Comptes nationaux.

Les données du premier trimestre de 2005 sur la productivité du travail, la rémunération horaire et le coût unitaire de main-d'oeuvre seront diffusées le 9 juin.

Pour obtenir des données ou des renseignements généraux, écrivez à l'adresse suivante : productivite.mesures@statcan.gc.ca. Pour plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Jean-Pierre Maynard au (613) 951-3654 (maynard@statcan.gc.ca), Division de l'analyse microéconomique. Télécopieur : (613) 951-3292.

Secteur des entreprises : productivité du travail et variables connexes pour le Canada et les États-Unis
  Quatrième trimestre de 2002 Premier trimestre de 2003 Deuxième trimestre de 2003 Troisième trimestre de 2003 Quatrième trimestre de 2003 Premier trimestre de 2004 Deuxième trimestre de 2004 Troisième trimestre de 2004 Quatrième trimestre de 2004
  var. en % d'un trimestre à l'autre, données désaisonnalisées
Canada                  
Productivité du travail -0,6 0,5 -0,1 0,1 -0,3 0,0 0,2 0,0 0,2
PIB réel 0,3 0,7 -0,5 0,3 0,9 0,8 1,3 0,7 0,3
Heures travaillées 0,9 0,2 -0,4 0,2 1,1 0,8 1,1 0,8 0,1
Rémunération horaire 0,0 1,1 0,3 0,5 -0,2 0,4 0,2 0,1 1,2
Coût unitaire de main-d'oeuvre 0,7 0,5 0,5 0,4 0,1 0,4 0,0 0,3 1,0
Taux de change1 0,4 -3,9 -7,3 -1,3 -4,7 0,2 3,2 -3,9 -6,6
Coût unitaire de main-d'oeuvre en $US 0,2 4,4 8,5 1,7 4,9 0,2 -3,0 4,2 8,3
États-Unis                  
Productivité du travail 0,3 1,0 1,8 1,9 0,5 1,0 0,8 0,4 1,0
PIB réel 0,3 0,6 1,4 2,2 1,0 1,3 1,0 1,1 1,0
Heures travaillées 0,0 -0,5 -0,4 0,3 0,5 0,3 0,3 0,6 0,1
Rémunération horaire 0,3 1,4 1,5 1,3 0,9 0,7 1,3 1,4 1,1
Coût unitaire de main-d'oeuvre 0,0 0,4 -0,3 -0,7 0,3 -0,3 0,6 0,9 0,3
  2000 2001 2002 2003 2004 Premier trimestre de 2004 Deuxième trimestre de 2004 Troisième trimestre de 2004 Quatrième trimestre de 2004
  var. annuelle en % var. en % par rapport au même trimestre de l'année précédente, données désaisonnalisées
Canada                  
Productivité du travail 3,6 1,7 2,5 0,2 0,0 -0,3 0,0 -0,1 0,4
PIB réel 6,3 1,8 3,6 1,7 2,9 1,5 3,3 3,7 3,1
Heures travaillées 2,5 0,1 1,1 1,5 2,8 1,7 3,2 3,8 2,8
Rémunération horaire 5,9 4,0 2,2 1,4 1,2 1,1 1,0 0,6 2,0
Coût unitaire de main-d'oeuvre 2,1 2,4 -0,4 1,2 1,1 1,3 0,8 0,7 1,7
Taux de change 0,0 4,3 1,3 -10,8 -7,1 -12,7 -2,8 -5,3 -7,2
Coût unitaire de main-d'oeuvre en $US 2,1 -1,8 -1,8 13,6 8,8 16,1 3,7 6,3 9,6
États-Unis                  
Productivité du travail 2,9 2,5 4,3 4,5 4,0 5,4 4,3 2,8 3,2
PIB réel 3,9 0,3 1,8 3,8 5,1 6,1 5,6 4,4 4,5
Heures travaillées 1,0 -2,1 -2,4 -0,6 1,1 0,6 1,3 1,6 1,3
Rémunération horaire 7,1 4,2 3,1 4,1 4,5 4,5 4,3 4,4 4,6
Coût unitaire de main-d'oeuvre 4,0 1,6 -1,1 -0,4 0,5 -0,9 0,0 1,6 1,4
1.Le taux de change correspond à la valeur du dollar des États-Unis exprimée en dollars canadiens.
Source:Les données américaines proviennent du Bureau of Labor Statistics (NEWS, Productivity and costs - quatrième trimestre de 2004, publié le 3 mars).



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2005-03-10 Avis importants