Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Archives du Quotidien Recherche dans le Quotidien Information à propos du Quotidien Voir ou imprimer Le Quotidien en format PDF. On doit utiliser Adobe Acrobat Reader. Calendrier de diffusion Derniers indicateurs économiques Produits récemment diffusés Dernier communiqué de l´Indice des prix à la consommation Dernier communiqué de l´Enquête sur la population active Abonnement gratuit au Quotidien électronique Salle des médias Le Quotidien
Le mercredi 2 mars 2005

Étude : Années de prospérité et de débâcle pour le secteur des technologies de l'information et des communications

1997 à 2003

Malgré sa faible performance depuis 2000, le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) au Canada continue d'afficher des signes de dynamisme, selon une nouvelle étude qui suit la croissance et le déclin de ce secteur au cours de la période de prospérité de la fin des années 1990 et de la période de débâcle qui a suivi l'an 2000.

En raison des hausses marquées du cours des actions, de la production et de l'emploi, les industries des technologies de pointe ont constitué un moteur important de la croissance économique au cours de la dernière moitié des années 1990. La débâcle qui a suivi, au cours des années 2000, semble avoir été tout aussi importante.

Toutefois, selon l'étude, même en période de repli important, les entreprises des TIC ont continué de créer de nouveaux établissements à un rythme supérieur à celui du reste du secteur des entreprises.

Le secteur des TIC a connu des taux élevés de croissance économique, mesurée sur la base du produit intérieur brut (PIB), à la fin des années 1990. Entre 1997 et 1999, la croissance du PIB dans ce secteur s'est située à 19 % en moyenne par année.

Depuis 2000, la croissance du PIB dans le secteur a été faible. En 2000, la production économique a diminué de 2,6 %. En 2002, le PIB n'a augmenté que de 1,0 %, et en 2003, la croissance a atteint 2,5 %. Ce n'est qu'en 2003 que la production des TIC est revenue aux niveaux de 2000.

L'emploi dans les TIC a suivi une tendance similaire à celle du PIB. Il a connu une croissance moyenne de 13 % par année entre 1997 et 1999, puis a diminué après 2001, particulièrement dans le secteur de la fabrication.

Selon les résultats, le secteur a subi un revers important dont il ne s'est pas encore entièrement remis.

Un examen des taux d'entrée de nouveaux établissements, et notamment d'usines de fabrication, au sein des nouvelles entreprises et des entreprises établies des TIC, fournit un autre point de vue du rendement du secteur.

Des taux d'entrée élevés sont caractéristiques d'un secteur dans lequel les entreprises et les bailleurs de fonds voient des possibilités d'élaborer de nouveaux produits qui, à long terme, pourraient favoriser la croissance.

Entre 1998 et 2000, les taux d'entrée dans le secteur des TIC se situaient entre 25 et 44 points de pourcentage au-dessus du reste du secteur des entreprises. (Le taux d'entrée pour une année donnée est défini comme la proportion de nouveaux emplois créés dans les établissements par rapport à l'année précédente.)

Toutefois, après 2000, les taux d'entrée sont demeurés relativement élevés. En 2001, ils étaient supérieurs de 16 points au reste du secteur des entreprises et, en 2002, de 14 points.

En 2003, les taux d'entrée ont augmenté, pour se situer à 40 points au-dessus du secteur des entreprises, des taux qui ne sont pas sans rappeler ceux des années de prospérité des TIC.

Même si ces taux d'entrée relativement élevés ne se sont pas encore traduits par une forte croissance de l'emploi, ils laissent supposer que les entreprises continuent d'entrevoir de nouveaux débouchés sur le marché.

Le document de recherche Anatomie de la croissance et du déclin : industries des technologies de pointe pendant les années de prospérité et de débâcle, 1997-2003, no 10 (11-624-MIF2005010, gratuit) est maintenant accessible en ligne. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, choisissez Gratuites, puis Comptes nationaux.

D'autres études sur le secteur des TIC peuvent être consultées gratuitement dans la série analytique Mise à jour sur l'analyse économique de notre site Web (11-623-XIF).

Pour plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Jean-Pierre Maynard au (613) 951-3654, Division de l'analyse microéconomique.



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2005-03-02 Avis importants