Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Archives du Quotidien Recherche dans le Quotidien Information à propos du Quotidien Voir ou imprimer Le Quotidien en format PDF. On doit utiliser Adobe Acrobat Reader. Calendrier de diffusion Derniers indicateurs économiques Produits récemment diffusés Dernier communiqué de l´Indice des prix à la consommation Dernier communiqué de l´Enquête sur la population active Abonnement gratuit au Quotidien électronique Salle des médias Le Quotidien
Le vendredi 19 décembre 2003

Indice des prix à la consommation

Novembre 2003 

Les prix de l'énergie ont continué d'atténuer la progression sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC).

Le prix des biens et services faisant partie du panier de l'IPC était de 1,6 % supérieur en moyenne à ce qu'il était en novembre 2002. Cette hausse sur 12 mois est identique à celle enregistrée en octobre, et il s'agit du pourcentage d'augmentation le plus faible depuis celui de 1,3 % enregistré en juin 2002.

La hausse sur 12 mois est demeurée de 1,6 % en raison du fléchissement soutenu des prix de l'énergie. Si l'on excluait ces derniers, l'évolution sur 12 mois aurait été de 1,8 % en novembre, soit un léger ralentissement par rapport aux hausses de 1,9 % enregistrées en septembre et en octobre.

L'indice d'ensemble sans les huit composantes les plus volatiles, selon la définition de la Banque du Canada, a augmenté de 1,8 % de novembre 2002 à novembre 2003, tout comme ce fut le cas en octobre.

L'IPC a grimpé de 0,2 % d'octobre à novembre après avoir reculé de 0,2 % en octobre. La hausse des prix des véhicules automobiles est le facteur qui a exercé la plus forte pression à la hausse sur l'indice.

Augmentation sur 12 mois : facteurs influents très similaires à ceux d'octobre

Parmi les principaux facteurs ayant concouru à la progression de 1,6 % de l'IPC, on retrouve les primes d'assurance de véhicules automobiles, les prix du gaz naturel, les frais de scolarité, le coût de remplacement par le propriétaire et les primes d'assurance de propriétaire.

La diminution des prix de l'essence, des véhicules automobiles, de l'électricité et de l'hébergement pour voyageurs a exercé une certaine pression à la baisse qui a modéré la hausse sur 12 mois de l'IPC.

Les primes d'assurance de véhicules automobiles ont grimpé en moyenne de 15,4 % de novembre 2002 à novembre 2003. Il s'agit de la plus faible hausse sur 12 mois depuis juillet 2002.

Les prix du gaz naturel ont bondi de 20,9 %, l'essentiel de cette hausse étant survenue lors de la première moitié de la période de 12 mois. Les augmentations ont varié entre 3,9 % en Alberta et 32,5 % en Ontario.

Les frais de scolarité, représentés par les frais universitaires, ont progressé de 8,1 %.

Le coût de remplacement par le propriétaire, qui correspond aux dépenses devant être engagées pour compenser la dépréciation des maisons et qui est estimé en utilisant le prix des maisons neuves (excluant le terrain), a grimpé de 6,1 %. Les faibles taux d'intérêt des dernières années ont attiré des acheteurs dans le marché de l'habitation, provoquant une forte croissance du prix des maisons au Canada.

Les primes d'assurance de propriétaire étaient en hausse de 13,6 %.

Les prix de l'essence au Canada étaient en moyenne de 4,2 % plus bas qu'en novembre 2002. La baisse la plus marquée est survenue en Alberta (-9,9 %).

Bien que les prix des véhicules automobiles aient connu une nette progression sur une base mensuelle, l'indice demeure inférieur de 1,6 % à son niveau de novembre 2002.

L'indice de l'électricité a reculé de 4,6 % de novembre 2002 à novembre 2003. Cette baisse est presque exclusivement attribuable à la comparaison, pour l'Ontario, entre des prix réglementés en novembre 2003 et des prix non réglementés en novembre 2002.

Les prix de l'hébergement pour voyageurs ont diminué de 8,8 % par rapport à novembre 2002. Les prix dans ce secteur sont sur une trajectoire descendante depuis deux ans et demi, les comparaisons sur 12 mois donnant des résultats négatifs depuis juin 2001.

Au cours de la dernière année, le secteur touristique a été touché par différents facteurs, dont le ralentissement de l'économie américaine, la remontée du dollar canadien, l'instabilité observée à l'échelle mondiale et l'épidémie du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère).

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Variation mensuelle : légère hausse d'octobre à novembre

L'IPC a connu une hausse de 0,2 % d'octobre à novembre, après avoir subi une baisse de 0,2 % le mois précédent. Une part importante de cette augmentation était attribuable aux prix plus élevés des véhicules automobiles. Les prix des légumes frais, du boeuf et du gaz naturel ont également exercé des pressions à la hausse sur l'IPC d'ensemble.

Les pressions à la baisse étaient attribuables à la diminution des prix de l'essence, de l'hébergement pour voyageurs, du transport aérien, de l'électricité et des vêtements pour femmes.

Si l'on exclut les prix de l'énergie, l'IPC a augmenté de 0,4 %.

Les prix des véhicules automobiles ont grimpé de 4,0 % en novembre, l'indice reflétant les prix des modèles 2004. Seules les variations de prix pures sont reflétées dans l'indice, puisque l'IPC compare des biens et services de qualité équivalente. Les augmentations de prix découlant de l'amélioration de la qualité des produits ne sont donc pas prises en compte par l'indice.

Il s'agit de la plus forte hausse mensuelle depuis novembre 2000, où l'indice des véhicules automobiles avait augmenté de 4,6 %. Par rapport à novembre dernier, alors que l'indice progressait de 2,6 %, moins de remises du fabricant et d'escomptes de la part des concessionnaires ont marqué l'arrivée des nouveaux modèles.

Les prix des légumes frais ont grimpé de 11,1 % en novembre. Des hausses sont habituelles à ce temps-ci de l'année, alors que la disponibilité des produits locaux commence à diminuer et que les célébrations de l'Action de grâces aux États-Unis exerce des pressions sur la demande nord-américaine. Le temps froid et humide qui a prévalu en Californie a aussi exercé des pressions à la hausse sur les prix du brocoli, du chou-fleur, du céleri et de la laitue.

Les prix du boeuf ont connu une hausse de 6,7 % d'octobre à novembre 2003, soit la plus élevée depuis mai 1982.

Bien que les prix du boeuf demeurent inférieurs aux niveaux atteints avant le cas de maladie de la vache folle découvert en mai, ils sont de 11,7 % supérieurs à leur plus récent creux atteint en septembre, et de 1,4 % plus élevés qu'en novembre 2002.

Après avoir diminué de 8,3 % en octobre, l'indice des prix du gaz naturel a augmenté de 4,1 % en novembre, principalement en raison de la hausse des prix en Ontario.

Les prix de l'essence ont encore diminué de 2,9 % après leur baisse de 6,6 % le mois précédent. Des réductions de prix ont eu lieu dans toutes les provinces, sauf en Colombie-Britannique, où ils ont augmenté de 0,8 %.

Ainsi que c'est généralement le cas une fois que se termine la haute saison touristique, les prix de l'hébergement pour voyageurs ont diminué pour un troisième mois de suite; la baisse a été de 9,0 % en novembre, comparativement à 4,5 % en septembre et à 6,1 % en octobre.

Le fléchissement des prix du transport aérien, de l'électricité et des vêtements pour femmes a aussi engendré des pressions à la baisse.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

L'IPC désaisonnalisé a augmenté d'octobre à novembre

Après correction des influences saisonnières, l'IPC a augmenté de 0,3 % d'octobre à novembre.

L'effet à la hausse est attribuable à des indices désaisonnalisés plus élevés au chapitre des transports (+0,9 %), des loisirs, de la formation et de la lecture (+0,5 %), de l'habillement et des chaussures (+0,8 %), des aliments (+0,2 %), du logement (+0,1 %) et de la santé et des soins personnels (+0,3 %), alors que l'indice des dépenses et de l'équipement de ménage, ainsi que celui des boissons alcoolisées et des produits du tabac sont demeurés inchangés.

Indice d'ensemble sans les huit composantes les plus volatiles

L'indice d'ensemble sans les huit composantes les plus volatiles, selon la définition de la Banque du Canada, a augmenté de 1,8 % de novembre 2002 à novembre 2003.

Il s'agit d'un pourcentage de hausse sur 12 mois identique à celui enregistré en octobre; c'est en outre le cinquième mois consécutif où cette hausse est inférieure à 2,0 %.

Les principaux éléments expliquant cette hausse sur 12 mois en novembre sont les augmentations des primes d'assurance de véhicules automobiles, des frais de scolarité, du coût de remplacement par le propriétaire, des primes d'assurance de propriétaire et des prix des repas au restaurant.

Les prix plus bas des véhicules automobiles, de l'électricité et de l'hébergement pour voyageurs au cours des 12 derniers mois ont modéré l'effet de ces augmentations sur l'IPC d'ensemble excluant les huit composantes les plus volatiles.

D'octobre à novembre, l'indice d'ensemble sans les huit composantes les plus volatiles, selon la définition de la Banque du Canada, a augmenté de 0,2 %.

Les pressions à la hausse sur l'indice ont été exercées principalement par l'augmentation des prix des véhicules automobiles; elles ont été contrebalancées en partie par la baisse des prix de l'hébergement pour voyageurs, de l'électricité et des vêtements pour femmes.

Énergie

Les prix de l'énergie ont chuté de 0,6 % entre novembre 2002 et novembre 2003.

La baisse des prix de l'essence (-4,2 %) et de l'électricité (-4,6 %) explique la plus grande partie de ce recul; il faut aussi mentionner les prix du mazout, qui ont chuté de 6,2 %. Ces pressions à la baisse ont été atténuées par une hausse de 20,9 % des prix du gaz naturel.

D'octobre à novembre, les prix de l'énergie ont diminué de 1,2 %, en raison surtout de la baisse des prix de l'essence (-2,9 %) et dans une moindre mesure de ceux de l'électricité (-1,2 %). Des augmentations des prix ont été enregistrées pour le gaz naturel (+4,1 %) et le mazout (+2,3 %).

Données stockées dans CANSIM : tableaux 326-0001, 326-0002, 326-0009, 326-0012, 326-0016 à 326-0018.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 2301.

Il est possible d'obtenir plus de renseignements concernant les concepts et l'utilisation de l'IPC en consultant en ligne la publication Votre guide d'utilisation de l'indice des prix à la consommation (/pub/62-557-x/4060137-fra.htm).

Paraît à 7 h dans notre site Web sous Aujourd'hui dans Le Quotidien, puis Dernier communiqué de l'Indice des prix à la consommation.

Le numéro de novembre 2003 de L'indice des prix à la consommation (62-001-XIB, 9 $ / 83 $; 62-001-XPB, 12 $ / 111 $) est maintenant en vente.

L'Indice des prix à la consommation de décembre 2003 sera diffusé le 22 janvier 2004.

Pour plus de renseignements, pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Rebecca McDougall au (613) 951-9606 ou composez sans frais le 1 866 230-2248 (infounit@statcan.gc.ca), ou communiquez avec Charles Bérubé au (613) 951-6065, Division des prix. Télécopieur : (613) 951-1539.

Indice des prix à la consommation et composantes principales

(1992=100)

  Novembre 2003 Octobre 2003 Novembre 2002 Octobre à novembre 2003 Novembre 2002 à novembre 2003
  données non désaisonnalisées
        var. en %
Ensemble 122,7 122,4 120,8 0,2 1,6
Aliments 122,3 121,1 120,4 1,0 1,6
Logement 118,3 118,2 115,7 0,1 2,2
Dépenses et équipement du ménage 114,9 115,1 114,0 -0,2 0,8
Habillement et chaussures 104,2 105,0 105,2 -0,8 -1,0
Transports 140,9 139,7 139,2 0,9 1,2
Santé et soins personnels 118,0 117,7 116,2 0,3 1,5
Loisirs, formation et lecture 127,5 128,3 126,7 -0,6 0,6
Boissons alcoolisées et produits du tabac 137,6 137,0 131,9 0,4 4,3
Ensemble (1986=100) 157,2        
Pouvoir d'achat du dollar à la consommation, (en cents) par rapport à 1992 81,5 81,7 82,8    
Agrégats spéciaux          
Biens 117,5 116,8 117,8 0,6 -0,3
Services 128,4 128,5 124,4 -0,1 3,2
Ensemble sans les aliments et l'énergie 121,4 121,1 119,2 0,2 1,8
Énergie 135,4 137,0 136,2 -1,2 -0,6
Ensemble sans les huit composantes les plus volatiles1 123,7 123,4 121,5 0,2 1,8
1Les huit composantes les plus volatiles, telles que définies par la Banque du Canada, qui sont exclues de l'IPC d'ensemble sont : les fruits, les préparations à base de fruits et les noix; les légumes et les préparations à base de légumes; le coût d'intérêt hypothécaire; le gaz naturel; le mazout et les autres combustibles; l'essence; le transport interurbain; les produits du tabac et les articles pour fumeurs. La Banque du Canada ajuste ensuite cette série pour obtenir son indice de référence qui exclut également l'effet des modifications des impôts indirects. Pour obtenir des données et des renseignements au sujet de l'inflation mesurée par l'indice de référence, consultez le site de la Banque du Canada (http://www.banqueducanada.ca/inflation).

Indice des prix à la consommation par province, et pour Whitehorse, Yellowknife et Iqaluit

(1992=100)

  Novembre 2003 Octobre 2003 Novembre 2002 Octobre à novembre 2003 Novembre 2002 à novembre 2003
  données non désaisonnalisées
        var. en %
Terre-Neuve-et-Labrador 121,1 120,3 119,6 0,7 1,3
Île-du-Prince-Édouard 122,5 122,0 121,0 0,4 1,2
Nouvelle-Écosse 123,8 123,5 122,5 0,2 1,1
Nouveau-Brunswick 122,2 122,2 121,5 0,0 0,6
Québec 118,6 118,3 117,1 0,3 1,3
Ontario 123,9 123,6 121,8 0,2 1,7
Manitoba 125,3 125,1 124,6 0,2 0,6
Saskatchewan 127,1 126,6 125,6 0,4 1,2
Alberta 130,0 129,6 127,9 0,3 1,6
Colombie-Britannique 120,8 120,6 118,9 0,2 1,6
Whitehorse 118,8 119,6 119,3 -0,7 -0,4
Yellowknife 118,1 117,2 117,8 0,8 0,3
Iqaluit (Déc. 2002=100) 100,7 100,5 ... 0,2 ...
...N'ayant pas lieu de figurer.



Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2003-12-19 Avis importants