Statistique Canada - Statistics Canada
Sauter la barre de navigation principaleSauter la barre de navigation secondaireAccueilEnglishContactez-nousAideRecherche site webSite du Canada
Le quotidienLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAccueil
RecensementLe Canada en statistiquesProfils des communautésNos produits et servicesAutres liens

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Toutes les diffusions > Profils des exploitants agricoles canadiens >

Qui s’occupe des exploitations agricoles de la Colombie-Britannique?

Répartition des exploitants agricoles de la Colombie-Britannique par groupe d'âge, de 1991 à 2001
Autres points saillants

De 1996 à 2001, le nombre d’exploitants agricoles de la Colombie-Britannique a diminué de 8,0 %, passant de 32 950 à 30 320. Seule l’Alberta a enregistré une diminution en pourcentage plus faible. La baisse du nombre d’exploitants en Colombie-Britannique est comparable au recul de 7,1 % du nombre d’exploitations publié le 15 mai 2002 dans les Articles régionaux sur l’agriculture.

Des tendances nettes se dégagent de la répartition des exploitants agricoles en trois groupes d’âge : les moins de 35 ans, les 35 à 54 ans et les 55 ans et plus. Bien que le nombre d’exploitants ait diminué depuis le dernier recensement, le déclin observé dans le groupe le plus jeune (comprenant les exploitants de 15 à 34 ans) est saisissant et témoigne d’une population agricole vieillissante. De 1996 à 2001, le nombre d’exploitants âgés de moins de 35 ans a chuté de 36,5 %. La variation pour la dernière décennie est encore plus frappante puisque ce groupe a accusé un recul de 42,5 % depuis 1991.

Une autre façon d’analyser la situation dans son ensemble consiste à examiner la part que représente chaque groupe d’âge. D’un recensement à l’autre, la part du groupe le plus jeune diminue alors que celles des deux autres groupes restent à peu près les mêmes ou augmentent. En 2001, 54,0 % des exploitants étaient âgés de 35 à 54 ans et 38,1 %, de 55 ans et plus (par rapport à 33,5 % en 1996). Les moins de 35 ans constituent maintenant moins de 8 % des exploitants agricoles, alors qu’ils en représentaient 14,4 % il y a dix ans. Que ce soit en termes absolus ou relatifs, les exploitants agricoles sont d’une population vieillissante.

La part des jeunes exploitants de la Colombie-Britannique

Les travailleurs autonomes de moins de 35 ans sont un segment comparable de la population active générale et représentent 21,7 % de l’ensemble des travailleurs autonomes de la Colombie-Britannique, ce qui contraste fortement avec les 7,9 % qu’ils représentent chez les exploitants agricoles.

Répartition des exploitants agricoles de la Colombie-Britannique par groupe d'âge, de 1991 à 2001

   

1991

1996

2001

Variation en % de 1991 à 2001

Variation en % de 1996 à 2001

Nombre

Proportion
(%)

Nombre

Proportion (%)

Nombre

Proportion (%)

Moins de 35 ans

4 180

14,4

3 785

11,5

2 405

7,9

-42,5

-36,5

De 35 à 54 ans

14 915

51,5

18 145

55,1

16 360

54,0

9,7

-9,8

55 ans et plus

9 865

34,1

11 025

33,5

11 550

38,1

17,1

4,8

Total des exploitants

28 955

100,0

32 950

100,0

30 320

100,0

4,7

-8,0

L’âge médian de la population agricole de la Colombie-Britannique est passé de 48 ans en 1996 à 51 ans en 2001, l’accroissement de l’âge médian étant un autre indicateur du vieillissement de la population agricole. En outre, les 65 ans et plus représentaient 16,4 % de l’ensemble des exploitants agricoles recensés le 15 mai 2001. D’ici le recensement de 2011, 6 595 exploitants, ou 21,8 %, célébreront leur 65e anniversaire de naissance. Comparativement, 9,4 % de la population active totale auront 65 ans d’ici 2011.

Les Profils des exploitants agricoles canadiens renferment des renseignements supplémentaires sur les autres provinces, les exploitantes agricoles, les blessures liées à l’exploitation agricole, et le travail agricole et non agricole. Le Canada en statistiques présente des tableaux sur les exploitants agricoles par province et selon l’âge médian et le sexe, le travail agricole et non agricole

Autres points saillants

  • En 2001, 30 320 exploitants s’occupaient de 20 290 exploitations agricoles en Colombie-Britannique. Les exploitations ayant un exploitant unique représentaient 53,2 % de l’ensemble des exploitations agricoles; les exploitations ayant des exploitants de même génération, 40,7 %; et celles ayant des exploitants de générations différentes, 6,2 %. (La génération désigne un écart d’au moins 20 ans, mais n’implique pas nécessairement un lien de parenté.)
  • De 1996 à 2001, la proportion d’exploitantes agricoles de la Colombie-Britannique est restée inchangée, soit 36 %.
  • En 2001, la Colombie-Britannique était la seule province dont la proportion d’exploitantes agricoles était supérieure à 35 %. L’Alberta suivait avec 28,4 %. La différence est d’autant plus marquée par rapport au taux national de 26,3 %.
  • En Colombie-Britannique, les exploitantes dans les groupes d’âge de moins de 35 ans et de 35 à 54 ans constituaient environ 40 % de l’ensemble des exploitants de ces deux groupes d’âge; et les hommes en représentaient 60 % en 2001. Les exploitantes du groupe le plus âgé, les 55 ans et plus, constituaient 31 % de l’ensemble de ce groupe; et les hommes en représentait 69 %.
  • En 2001, l’âge médian des exploitants agricoles de la Colombie-Britannique était de 52 ans chez les hommes, soit trois ans de plus qu’en 1996. Il s’agit de l’âge médian le plus élevé du pays, suivi de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador, avec 51 ans. À l’échelon national, l’âge médian était de 49 ans en 2001.
  • L’âge médian des exploitantes est passé à 49 ans en 2001 alors qu’il était de 47 ans en 1996. Comme chez les hommes, l’âge médian des exploitantes était le plus élevé du pays, avec ceux du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. À l’échelon national, l’âge médian des exploitantes était de 48 ans.
  • Au cours des douze mois qui ont précédé le recensement, 855 exploitants agricoles de la Colombie-Britannique – soit 2,8 % – ont subi une blessure liée à l’exploitation agricole ayant nécessité des soins médicaux ou un congé. Ce taux se situait légèrement en deçà du taux national de 3,2 %.
  • Les blessures des exploitants de la Colombie-Britannique consistaient le plus souvent en des fractures (22,8 %), des lésions nerveuses et de la moelle épinière (17,5 %) et des foulures et entorses (16,4 %).
  • La Colombie-Britannique continue d’enregistrer la plus forte proportion d’exploitants qui ont consacré moins de 20 heures par semaine au travail agricole. La proportion est demeurée presque inchangée par rapport à 1995, s’établissant à 38,4 % en 2000.
  • Les exploitants agricoles ayant un revenu inférieur à 25 000 $ ont tendance à effectuer moins d’heures de travail agricole par semaine. Puisque 65 % des exploitants de la Colombie-Britannique se classent dans cette catégorie de revenu –par rapport à 36,9 % à l’échelon national – il est peu surprenant que la proportion d’exploitants qui travaillent moins de 20 heures par semaine soit la plus forte du pays.
  • En 2000, 49,7 % des exploitantes effectuaient aussi un travail non agricole, comparativement à 54,6 % chez les hommes. Ces taux sont supérieurs au niveau national, les hommes ayant enregistré la plus forte proportion du pays. À l’échelon national, les taux sont

La série complète des données sur les exploitants agricoles, y compris la répartition par groupe d’âge, est maintenant accessible aux niveaux des comtés, des municipalités et des districts régionaux (ou leurs équivalents) dans Données sur les exploitants agricoles : première diffusion (95F0355X1F, gratuit) sur le site Web de Statistique Canada (www.statcan.ca). Sous Nos produits et services, choisissez Publications gratuites, puis Agriculture.

Pour plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Michel McCartin au (613) 951-1090, Recensement de l’agriculture, ou avec les Relations avec les médias au (613) 951-4636.

Pour obtenir plus de renseignements sur les produits et services du recensement de la population de 2001, communiquez avec le Centre régional de consultation de Statistique Canada le plus près de chez vous.

À propos du Resensement de l'agriculture Toutes les diffusions Questionnaire du Resensement de l'agriculture de 2001 Resensement de l'agriculture de 1996


Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English Haut de la page
Date de modification : 2014-03-24 Avis importants